Hockey sur glace

13 mars 2018 22:54; Act: 13.03.2018 22:55 Print

Les Genevois déjà dos au mur dans cette série

Les clubs romands ont connu une soirée difficile, mardi soir lors des quarts de finale des play-off. Seule Bienne s'en sort avec les honneurs.

storybild

(Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

Fribourg n'est pas parvenu à égaliser lors du deuxième match des quarts de finale des play-off. Dans leur antre, les Dragons se sont inclinés 5-2 devant Lugano qui mène 2-0 dans la série. Même sort et même score pour Genève face à Berne.

Les Romands n'ont pas la vie facile en play-off. Fribourg Gottéron se voulait plus conquérant que lors du premier match samedi, mais il a vite dû se rendre compte que ce Lugano-là a tout de l'écueil XXL. Les Fribourgeois ont vu les Tessinois prendre deux buts d'avance dès les vingt premières minutes et dans le rôle du bourreau des Dragons, on a retrouvé Maxim Lapierre. Décrié en NHL à la fin de sa carrière nord-américaine pour une dureté relative, le Québécois a trouvé dans le sud du pays un coin qui lui plaît. Et quand Lapierre est sérieux, Lugano est extrêmement dangereux. Ses deux buts ont fait mal aux Dragons parce qu'ils sont tombés en fin de tiers (19e et 40e).

Gottéron a essayé, mais Gottéron n'y est pas arrivé. Johnston a coupé les jambes des locaux avec le 4-1 à la 47e. Le deuxième but fribourgeois signé Birner n'a pas suffi et Fribourg est aujourd'hui dans une situation plutôt inconfortable.

Fribourg-Gottéron - Lugano 2-5 (0-2 1-1 0-2)

6336 spectateurs. Arbitres: Stricker/Urban, Progin/Wüst. Buts: 5e Sannitz (Furrer) 0-1. 19e Lapierre (Hofmann, Lajunen) 0-2. 22e Marchon (Schilt) 1-2. 40e (39'20'') Lapierre (Lajunen) 1-3. 47e Johnston (Lajunen, Cunti/à 5 contre 4) 1-4. 50e Birner (Sprunger, Cervenka) 2-4. 59e (58'43'') Ulmer (Sannitz, Lapierre) 2-5 (dans la cage vide).

Pénalités: 3 x 2' contre Fribourg Gottéron, 4 x 2' contre Lugano. Topscorers PostFinance: Kienzle; Hofmann.

Fribourg Gottéron: Brust; Maret, Schilt; Kienzle, Chavaillaz; Glauser, Stalder; Kühni; Sprunger, Cervenka, Birner; Neuenschwander, Meunier, Tristan Vauclair; Rossi, Bykov, Mottet; Fritsche, Schmutz, Marchon; Rivera.

Lugano: Merzlikins; Johnston, Furrer; Sanguinetti, Ronchetti; Ulmer, Wellinger; Riva; Walker, Sannitz, Reuille; Lapierre, Lajunen, Hofmann; Fazzini, Cunti, Romanenghi; Vedova, Morini, Bertaggia; Fontana.

Notes: Fribourg Gottéron sans Slater, Abplanalp, Rathgeb (blessés) ni Holös (malade); Lugano sans Brunner, Bürgler, Chiesa, Julien Vauclair (blessés), Etem ni Klasen (étrangers surnuméraires). 48e tir sur le poteau de Johnston. Fribourg Gottéron évolue sans gardien de 58'30'' à 58'43''.

Genève mal payé

Comme Fribourg, Genève-Servette se voit mené 2-0 dans sa série face à Berne. Comme les Dragons, les Aigles ont été dominés chez eux 5-2. Mais le score est sévère à l'encontre des Greant qui ont offert un tout autre visage par rapport à celui de samedi. Humiliés 7-0 pendant le week-end, les Genevois ont cette fois rendu coup pour coup aux Bernois. Mais la malchance, ou la maladresse, a fait que les hommes de Craig Woodcroft n'ont battu Genoni qu'à deux reprises.

Le GSHC peut nourrir des regrets, lui qui a tiré plusieurs fois sur les montants de la cage des Ours. Et dans ces cas-là, cela ne pardonne pas. Une occasion manquée d'un côté et c'est but pour le champion en titre. Celui de Haas à la 28e et surtout celui de Buren à la 52e sont là pour rappeler la cruauté du sport et le réalisme d'un club qui cherche à décrocher un troisième titre consécutif. Mais les bases servettiennes sont plus saines qu'il y a trois jours et les Aigles peuvent espérer faire mieux jeudi soir. Tout en sachant que la mission sera très difficile.

Genève-Servette - Berne 2-5 (1-1 0-1 1-3)

6240 spectateurs. Arbitres: Hebeisen/Massy, Kovacs/Obwegeser. Buts: 10e (9'44'') Ebbett (Arcobello, Noreau/à 5 contre 4) 0-1. 11e (10'00'') Fransson 1-1. 28e Haas (Rüfenacht) 1-2. 52e (51'40'') Burren 1-3. 53e (52'41'') Bodenmann (Kämpf) 1-4. 55e (54'02'') Loeffel (Riat) 2-4. 56e (55'20'') Bodenmann 2-5.

Pénalités: 3 x 2' contre Genève-Servette, 2 x 2' contre Berne. Topscorers PostFinance: Richard; Bodenmann.

Genève-Servette: Mayer; Petschenig, Tömmernes; Fransson, Vukovic; Antonietti, Bezina; Grossniklaus; Wick, Forget, Simek; Da Costa, Richard, Douay; Loeffel, Romy, Riat; Traber, Hasani, Küng; Heinimann.

Berne: Genoni; Kamerzin, Noreau; Andersson, Krueger; Untersander, Burren; Wolf; Rüfenacht, Arcobello, Moser; Raymond, Haas, Scherwey; Bodenmann, Ebbett, Kämpf; Berger, Hischier, Randegger; Heim.

Notes: Genève-Servette sans Rod (suspendu), Almond, Descloux, Mercier, Schweri (blessés), Keränen, Spaling, Jacquemet, Holdener ni Rubin (surnuméraires); Berne sans Gerber (malade), Blum, Dubois, Meyer (blessés), Aaltonen ni Pyörälä (étrangers surnuméraires). Tirs sur les montants: 18e Berger, 26e Simek, 31e Bezina, 51e Riat.

Bienne se reprend

Bienne n'avait pas la tâche facile en se déplaçant à Davos après avoir essuyé une défaite mortifiante samedi soir. Les Seelandais ont pourtant réussi l'exploit d'aller chercher la victoire dans les Grisons 3-1. Les hommes de Törmänen ont tremblé jusqu'à la fin, puisque Little a réduit la marque à la 57e et que del Curto a sorti son gardien. Mais Forster a pu conclure dans la cage vide.

Match fou au Hallenstadion enfin pour la victoire de Zurich 5-4 devant Zoug. Les ZSC reviennent à 1-1 dans la série mais que ce fut chaud. En avance de trois buts (4-1) après deux tiers, les hommes de Hans Kossmann ont vu les Zougois revenir à leur hauteur. La libération est venue d'un missile de Pettersson à la 59e.

Davos - Bienne 1-3 (0-1 0-1 1-1)

4837 spectateurs. Arbitres: Dipietro/Wiegand, Borga/Küng. Buts: 8e Jecker (Neuenschwander, Diem) 0-1. 30e Wetzel (Schmutz) 0-2. 57e Little (Rödin, Marc Wieser/à 5 contre 4) 1-2. 60e (59'42'') Forster 1-3 (dans la cage vide).

Pénalités: 3 x 2' contre Davos, 2 x 2' contre Bienne. Topscorers PostFinance: Corvi; Joggi.

Davos: Senn; Nygren, Kindschi; Du Bois, Jung; Heldner, Paschoud; Forrer; Rödin, Corvi, Kousal; Marc Wieser, Ambühl, Little; Aeschlimann, Egli, Dino Wieser; Simion, Walser, Jörg; Eggenberger.

Bienne: Hiller; Jecker, Forster; Maurer, Steiner; Kreis, Fey; Dufner; Pedretti, Pouliot, Rajala; Neuenschwander, Diem, Fabian Lüthi; Micflikier, Fuchs, Earl; Schmutz, Sutter, Wetzel; Joggi.

Notes: Davos sans Sciaroni (suspendu), Lindgren, Kessler, Schneeberger (blessés) ni Barandun; Bienne sans Lofquist, Tschantré, Valentin Lüthi, Hächler ni Nussbaumer (surnuméraires). 34e tir sur le poteau de Pouliot. Davos évolue sans gardien de 59'30'' à 59'42''.

(20 minutes/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • marius le 14.03.2018 01:26 Report dénoncer ce commentaire

    Lâchez rien.

    Les play-off on toujours été une histoire de gardien et seul Bienne l'a compris, chez nous à Genève cela est une catastrophe,et pas mieux à Fribourg.Alors pour l'acte 3 pourquoi ne pas faire confiance au gardien remplacent de toute façon cela sera le match de la dernière chance,et puis enfin pour finir les attaquants ne doivent pas hésiter à tirer au but,à part cela je ne vois pas de solution,les gars doivent se libérer et jouer simple.A présent à chacun son avis..

  • Chris67 le 13.03.2018 23:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dubé responsable

    Gotteron c'est mis un bel auto goal avant de commencer les play-off , jouer avec 3 étrangers est une faute professionnelle de Dubé... Il fallait anticiper, et prendre des licences B à chaux-de-fonds. Brust est une catastrophe et Cervenka est tout sauf un joueur de play-off. Bravo au HC Bienne pour sa victoire et j'espère qu'il vont se qualifier pour la suite de la saison .

  • droudrou le 14.03.2018 00:33 Report dénoncer ce commentaire

    never give up!

    je ne peux pas être défaitiste, tout au contraire, je soutiens à fond les clubs romands, mais dans cette ligue il y a clairement une différence de niveau. Lugano, berne, zoug et dans une moindre mesure zürich, sont bien au dessus du reste, leur effectif est largement supérieur, ils leurs suffit d'accélérer le jeu et c'est fini. L'espoir au final est très vite calmé... Mais pas question d'abandonner! Go Les romands!

Les derniers commentaires

  • eric du portugal le 14.03.2018 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 ligue de différence

    il y a quand même 2 journalistes qui ont pronostiqués pour les genevois même pas photo quel classe hop cpb

  • Sans rien le 14.03.2018 08:26 Report dénoncer ce commentaire

    Rien

    Bienne dernier romand a etre champion suisse dans les année 80.Bienne prochain romand a etre champion suisse..... mais en quelle année...

  • Vincent le 14.03.2018 06:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Équipe sans cur...

    Je vais voir tous les matchs des dragons depuis près de 25, quand jétais petit mon papa me disait toujours *à Gottéron on a pas largent mais on a la magie et le cur* ... mais léquipe de cette année fait le job sans grande conviction et surtout sans cur. Samedi mon abonnement ne sera plus valable et les joueurs posteront des photos de leurs luxueuses vacances sur les réseaux !

    • Thierry le 14.03.2018 07:43 Report dénoncer ce commentaire

      Rien à redire...

      Bien résumé l'éternel histoire de Gottéron... mais c'est aussi ça qui fait le mythe, l'éternel amateurisme ahahahah

    • Sophie le 14.03.2018 12:04 Report dénoncer ce commentaire

      Où est la magie...

      Toute la magie à disparue, le dragon de la vallée dont on me comptait l'histoire quand j'était petite est devenu un lézard des murailles ... enfin des remparts. Les joueurs fribourgeois ne vibrent même plus :-(

    • Mike le 14.03.2018 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sophie

      Le lézard des murailles excellent vin !!

    • Fred le 14.03.2018 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Thierry

      je préfère l'amateurisme de FG que la médiocrité de GS...chacun son truc

    • Péter le 14.03.2018 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Vincent

      Tout à fait d'accord ! Au vu du spectacle hier soir ça sent les vacances pour Gottéron ! Brust quel nonchalance aucune réaction aucune rage il et la tranquille quand il prend un but ! Les étrangers malheureusement pas à la hauteur ! Bon faut pas rêver Gottéron n'a pas la profondeur de Berne Lugano et Zoug ! Et pas le même budget ! Donc à long terme si rien change Gottéron sera à chaque fois entrains de lutter pour rester dans les 8 premiers ! Maintenant pour passer les quarts de finale voire aller plus loin Mark French est-il l'homme de la situation sur du long terme ! Les dernières statistiques quand il entraînait l'équipe Hitmen de Calgary 32 victoires pour 30 défaites... Après voilà il fait aussi avec les joueurs à dispositions !

  • Nando63 le 14.03.2018 06:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La finale....

    Une finale Berne - Bienne mirait très bien. Que de beaux souvenirs...

    • Bisnconeri le 14.03.2018 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nando63

      C'est beau le rêve quand même

  • Pierre le 14.03.2018 05:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    play off

    Gotteron et Genève en vacances dès samedi... de nouveau une grande saison de la part de ses 2 equipes....

    • Julien le 14.03.2018 06:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pierre

      Exact. En même temps, que peut-on attendre de plus de la part de deux équipes qui ont comme objectif une participation aux séries et "on verra bien comment après". Il faut se rendre à lévidence, la mentalité des équipes romandes (pas des joueurs romands) est inadéquate (manque de professionnalisme, desprit combatif, dintensité).

    • Fred le 14.03.2018 20:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pierre

      "ces deux équipes" un objectif pour vous: écrire le français correctement...