Hockey - National League

09 février 2018 16:18; Act: 09.02.2018 16:26 Print

Le LHC change encore de coach

L’intérim Yves Sarault n’a pas convaincu, du côté du Lausanne Hockey Club. Les dirigeants vaudois ont choisi John Fust afin de mener à bien l’opération maintien.

storybild

John Fust a coaché la Nati M20 entre 2014 et 2016. (Photo: Keystone/Peter Schneider)

Sur ce sujet
Une faute?

Après le licenciement de Dan Ratushny en octobre dernier, le club de Malley 2.0 change encore une fois de coach. Engagé par intérim, en attendant l’intronisation de Vile Peltonen la saison prochaine, l’ancien attaquant de Berne Yves Sarault a vu sa mission temporaire être écourtée. C’est un «ancien de la maison», John Fust, qui doit permettre aux Vaudois d’assurer leur maintien dans l’élite.

«John Fust connaît bien notre club (ndlr: il a été entraîneur-assistant du LHC lors de la saison 2013-2014), il a déjà vécu ce type de situations et son expérience de coach d’une équipe nationale (ndlr: des moins de 20 ans) nous sera précieuse pour créer en peu de temps l’attitude qui doit nous permettre de dépasser nos difficultés», a indiqué le directeur sportif Jan Alston, sur le site officiel du club.

Fust, qui reste sur une expérience du côté de Viège en LNB lors de l’exercice 2016-2017, devra d’abord remonter le moral d’une troupe qui a quasiment perdu toute chance de disputer les play-off. Pire, le LHC est encore menacé de «finale» des play-out, car Ambri-Piotta, le onzième, ne pointe plus qu’à huit longueurs.

«Le défi est clair: les joueurs doivent retrouver une mentalité de gagneurs pour que l’équipe se mette rapidement à l’abri de toute mauvaise surprise. Je suis déterminé à réussir cette mission importante pour le club, ses supporters et l’ensemble de ses soutiens», a commenté l’entraîneur canado-suisse de 45 ans. Fust sera secondé dans sa mission par le Canadien John Pasco, ancien coach assistant de Cologne, Mannheim ou encore du Dinamo Minsk. Ce dernier remplace le Suédois Rikard Franzén.

(rca)

Les commentaires les plus populaires

  • Ch le 09.02.2018 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Déçu

    Cest un peut tard pour réagir, Alston devait tout de suite trouvé un entraîneur pour finir la saison Sarault navait pas les qualifications ny lexpérience pour diriger une équipe de NL.

  • Elle Hachecé le 09.02.2018 20:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sascha Ponk

    Et Alston, on le vire quand ?

  • Seb le 09.02.2018 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un mois de retard

    faut oser!!!un mois plus vite ok mais là il reste que 3 match et le tour de relégation..si la mayo prend pas..rappi sourira !!!

Les derniers commentaires

  • Marc le 11.02.2018 01:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal

    Le staff ne pouvait pas vraiment faire autrement, les derniers matchs se ressemblaient, défaites après défaites, des arrières places devant, un gardien en forme remplacer, le manque de motivation, c'était le moment de faire quelque chose, John Fust connaît la maison et connaît les joueurs, donc bonne décision soyons juste, maintenant il est clair que le lhc jouera les play out, mais ne doit plus perdre les derniers matchs.

  • Hug le 10.02.2018 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Plus d'égalité

    Hockey régional hebdomadaire, et place à la possibilité de commenter ! Jeux olympiques : une fois tous les 4 ans (avec du hockey...) et aucune possibilité de laisser des commentaires ! Ou comment orienter l'audimat.

  • Old§Archibald le 10.02.2018 17:25 Report dénoncer ce commentaire

    Au boulot les dirigeants du LHC

    Faut qu'ils mettent un sacré coup sinon ils n'atteindront jamais le record détenu par Christian Constantin. Allez courage même si c'est presque perdu d'avance

  • PAD le 10.02.2018 17:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alston... out.

    Cest Alston quil faut changer!

  • VDR le 10.02.2018 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LHC

    étant donné que Alston vise les play-out. je trouve plutot le moment bien choisi trève olympique oblige pour virer Sarault.