Ski alpin

25 novembre 2017 19:57; Act: 25.11.2017 22:26 Print

Beat Feuz remporte la descente de Lake Louise

Le Bernois a frappé fort d'entrée de saison en vitesse. Le Bernois a remporté la première descente de l'hiver au Canada.

storybild

Le Bernois Beat Feuz à l'assaut de cette piste de Lake Louise (CAN). (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Neuf mois après sa médaille d'or à St-Moritz, Beat Feuz est reparti sur d'excellentes bases. Annoncé en grande forme, l'Emmentalois a été à la hauteur des attentes pour trôner sur un podium royal: le champion du monde de descente a devancé le champion olympique, l'Autrichien Matthias Mayer, devancé d'un souffle (à 0''09). Le top 3 a été complété par le Norvégien Aksel Lund Svindal (à 0''32), déjà de retour «sur la boîte» après presque une année d'absence (blessure au genou).

La victoire de Beat Feuz n'a rien d'une surprise, même si la piste canadienne n'est pas celle qui correspond le mieux à ses qualités. Le coureur de 30 ans, enfin épargné par les blessures, a pu se préparer sans restriction ces derniers mois, chose très rare dans sa carrière. Et comme un Beat Feuz en forme est un homme dangereux, il était attendu aux avant-postes dès cette première descente de la saison.

La confirmation a été éclatante samedi à Lake Louise. Avec son incomparable toucher de neige, le Bernois a fait une démonstration sur la piste canadienne, tant dans les courbes que sur les secteurs de glisse. Et sans une petite correction de trajectoire en fin de course, il n'aurait pas été loin de signer une copie parfaite. De très bon augure pour la suite de la saison, et pourquoi pas dès dimanche en super-G.

En s'imposant à Lake Louise, Beat Feuz a goûté pour la huitième fois à la victoire en Coupe du monde. Un succès qui a aussi permis au ski suisse de mettre fin à six ans de disette dans l'Alberta, où le dernier vainqueur en date était Didier Cuche lors de l'édition 2011.

Dans le sillage de Beat Feuz, les autres Suisses ont montré de belles choses, à commencer par Mauro Caviezel. Le Grison, qui a fait jeu égal avec son leader sur la première moitié de course, s'est classé 8e, le meilleur rang de sa carrière en descente.

Mention bien également pour Gilles Roulin. Vainqueur de la Coupe d'Europe la saison dernière, le Zurichois s'est illustré dès la première descente de l'hiver avec sa 12e place, un rang devant son coéquipier Patrick Küng.

On notera finalement que plusieurs hommages ont été rendus samedi à David Poisson, décédé à l'entraînement douze jours plus tôt. La plupart des coureurs ont notamment apposé un petit autocollant en forme de coeur aux couleurs du drapeau français frappé des initiales du Français. Cela a été le cas de Beat Feuz qui, alors qu'il était dans le «leader box», a montré plusieurs fois du doigt l'autocollant hommage à son ancien collègue.

(nxp/20 minutes/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Don Pablo le 25.11.2017 21:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo..... Champion....

    Vive le ski et la belle victoire Suisse..... Bravo Béat belle victoire....

  • Totor le 25.11.2017 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo champion

    Beat , je reste beat. quel plaisir , mille bravos

  • marcValais le 25.11.2017 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Bien parti pour une victoire suisse ..

Les derniers commentaires

  • Le Genfer le 26.11.2017 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'oublions pas...

    Bravo à Beat, une pensée à la famille de David Poisson aussi...

  • GARDEN le 26.11.2017 10:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Yahooo

    Bien joué c'est beau ca.. vive beat!!!!

  • fanfan le 26.11.2017 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Brave oh

    belle victoire avec une triste pensée pour son ami Poisson

  • Mouti le 26.11.2017 09:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hors norme

    Magnifique champion et quelle classe pour la suite ça promet. Hop Feuz

  • Anne-Lise le 26.11.2017 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Bravo Béat Feuz