Ski nordique

24 novembre 2012 12:07; Act: 24.11.2012 16:28 Print

Dario Cologna termine 19e pour sa première course

La course des 15 km de ski fond messieurs, courue à Gallivare en Suède, s'est achevée par une décevante 19e place pour le skieur des Grisons.

storybild

Dario Cologna n'a pas bien débuté sa saison. (photo: Keystone)

Une faute?

Les favoris Dario Cologna et Petter Northug ont été largués lors de l'ouverture de la Coupe du monde de fond à Gällivare (Su), sur 15 km libre. Le Grison a échoué à la 19e place et le Norvégien à la 7e, dans une course remportée par Martin-Johnsrud Sundby (No) et marquée par des conditions défavorables sur la fin pour les cadors.

Cologna n'est que le troisième Suisse classé. Il est devancé par Curdin Perl (11e) et par la révélation Roman Furger (17e), qui marque ses premiers points. Le tenant de la Coupe du monde a concédé 1'06 à Sundby. Cette contre-performance rappelle celle subie lors du 30 km de Davos en décembre dernier, lorsque Cologna, 23e, avait connu des problèmes de fartage.

«Mon numéro de dossard n'était certainement pas un avantage», a commenté Cologna, dernier à s'élancer à Gällivare avec son numéro 97, à un moment où la piste devenait un peu moins rapide en raison des légères chutes de neige. «Mes sensations n'étaient pas mauvaises.» Les autres favoris ont aussi connu des difficultés, si bien que Sundby a pu fêter son deuxième succès en Coupe du monde, 8'' devant le Kazakh Alexey Poltoranin et 8'' devant le Suédois Marcus Hellner, premiers des cracks habituels.

Perl et Furger, partis une quarantaine de minutes avant leur leader d'équipe, ont profité de l'aubaine pour se profiler. Mais réduire leurs bons résultats au seul facteur météorologique serait injuste, car Perl avait déjà montré sa forme dans les courses de préparation et semble avoir surmonté ses problèmes de motivation rencontrés l'hiver dernier. Quant à Furger, c'est un athlète en devenir.

Pour Cologna, il faudra attendre le week-end prochain à Kuusamo (Fin) pour se faire une idée plus précise. Le Grison ne doit a priori pas s'inquiéter: il a obtenu d'excellentes valeurs dans ses récents tests de condition physique et s'est imposé dans sa dernière course de préparation, une épreuve FIS sur 15 km il y a une semaine à Gällivare.

Sur le 10 km dames, Marit Björgen a débuté sur les chapeaux de roue. La Norvégienne, détentrice du gros globe de la Coupe du monde, l'a emporté avec près de 13 secondes d'avance sur sa compatriote Therese Johaug. C'est son 56e succès sur le circuit.

Après 7 km environ, Björgen avait rattrapé la Polonaise Justyna Kowalczyk, sa grande rivale des dernières saisons, et seulement 27e à 1'23. Elle a dominé de bout en bout, commençant sur le même tempo qu'elle avait bouclé la saison dernière. Derrière Johaug (2e), l'Américaine Kikkan Randall prend la 3e place, à 25''.

Doris Trachsel, seule Suissesse en lice, s'est classée 66e à 2'43.

(ats)

infografik