De nouveau prophète à Wengen

13 janvier 2018 09:14; Act: 13.01.2018 15:59 Print

«Toute cette foule qui pousse, c'est incroyable»

Beat Feuz a remporté samedi la mythique épreuve de Coupe du monde à Wengen (BE). Seul Aksel Lund Svindal a pu rester dans son sillage. Le Bernois enlève le Lauberhorn pour la 2e fois après 2012.

storybild

Personne n'a pu rivaliser avec le Bernois sur la mythique piste de l'Oberland bernois. (Photo: Keystone/Peter Schneider)

Sur ce sujet
Une faute?


Superbe Beat Feuz! Le Bernois a remporté la descente du Lauberhorn à Wengen en devançant de 0''18 le Norvégien Aksel Lund Svindal et de 0''67 l'Autrichien Matthias Mayer.

On savait qu'il aimait cette descente, Beat Feuz. Il faisait même partie des favoris de l'épreuve. Vainqueur en 2012, deuxième en 2015, le Bernois a accroché le Lauberhorn pour la deuxième fois de sa carrière. Le champion du monde en titre signe le neuvième succès en Coupe du monde, le 6e en descente. «C'est fantastique de remporter une 2e victoire ici à Wengen», a réagi Feuz. «Toute cette foule qui nous pousse, c'est incroyable».

Sous les yeux de 35'000 spectateurs, dont ceux du président de la Confédération Alain Berset, le Bernois a profité de son dossard un pour établir le chrono de référence. De la Traverse à la Tête de chien, de la Bosse à Minsch au Kernen-S en passant par le Carrousel, Feuz a dominé son sujet sur une piste immaculée.

«Comme en 2012, ce fut une journée magnifique, a lancé le héros du jour au micro de SRF. Avec un ciel parfaitement bleu.» Et le vainqueur du jour d'analyser sa performance: «Tant l'entrée que la sortie du Kernen-S n'étaient de loin pas parfaites. Je me suis bien rattrapé par la suite, mais tout n'était pas optimal.»

Derrière lui, on retrouve Aksel Lund Svindal, le dernier à avoir maîtrisé le Lauberhorn en 2016 puisque la descente n'avait pu avoir lieu l'an passé. Le Norvégien a donné des sueurs froides au public et à Beat Feuz. Encore en vert au dernier temps intermédiaire (0''02 d'avance), le Viking a perdu du temps sur les ultimes hectomètres de la piste. Mais il fut le seul à pouvoir contrecarrer la domination d'un Beat Feuz qui peut maintenant se tourner vers Kitzbühel sur une Streif qu'il apprécie énormément aussi. «Je ne peux pas nier que je suis actuellement au top de ma forme», a avoué le Bernois avant de filer en Autriche.

Pas autant de bonheur pour les autres Suisses

Les autres coureurs suisses n'ont pas eu autant de bonheur que leur chef de file. Gilles Roulin a réussi une très belle course pour son premier Lauberhorn avec une 14e place à 2''00 du vainqueur, juste devant le Grison Gian Luca Barandun. Course correcte pour Marc Gisin, 19e. Mauro Caviezel, 22e, et surtout Patrick Küng, 31e, ont en revanche déçu.

Si le résultat comble de joie le nombreux public, la carte postale est parfaite pour l'office du tourisme bernois. Pour la première fois, la course était diffusée en prime-time en Chine. Le tableau idyllique offert par le Mönch, l'Eiger et la Jungfrau en toile de fond sous un ciel bleu magnifique aura à n'en pas douter fait une publicité d'enfer pour la station de l'Oberland.


Le liveticker en pop-up

(20 minutes/ats/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Jarjar le 13.01.2018 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beat

    Bravo à notre Beat national c'était superbe, mais bon rien que d'arriver en bas mérite notre respect à tous

  • david le 13.01.2018 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hop swiiiz

    bravo Beat!! champion!!

  • Napoléon 2 le 13.01.2018 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle fête !!

    Bravo Wengen bravo Feuz et surtout la relève Roulin et Barandun ..Et vivement la prochaine semaine la reine des courses.

Les derniers commentaires

  • Sylvie Blanc le 13.01.2018 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jojo

    Bravo Béat tu es un grand champion et bravo aussi à tous les autres descendeurs

  • pat#### le 13.01.2018 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la streif

    manque plus que la streif

  • Paul le 13.01.2018 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Splendide

    Yes , bravo Feuz , quelle splendide descente , tu es le meilleur .

  • pascal le 13.01.2018 20:01 Report dénoncer ce commentaire

    super

    magnifique. la patrouille suisse,la raclette,3 montagnes mythiques,victoire suisse,un beau soleil. vive la suisse et nos traditions.

  • Bob Smith le 13.01.2018 19:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Explain please

    Je suis anglais, comment prononce t-on Beat? Bite ou bé-ate?