Icecross

07 décembre 2017 19:11; Act: 08.12.2017 08:21 Print

La première piste fixe de descente se pose en Valais

par Oliver Dufour - Crans-Montana possède désormais une installation unique au monde: une rampe d'icecross permanente qui offre des rêves de grandeur.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Une manche de championnat du monde d’icecross downhill, ou patinage de descente extrême, chaque année dans les montagnes valaisannes? Voilà qui pourrait bientôt devenir une réalité à Crans-Montana. La station vient en effet de se doter de la toute première piste permanente du monde, sur la place d’Ycoor à Montana. Cette première est l’œuvre de Derek Wedge (35 ans), infatigable passionné qui avait été champion du monde en 2013 d’icecross downhill en 2013, qui préside l’Association Suisse de cette discipline et qui tient le rôle d’ambassadeur de Crans-Montana.

«C’est quelque-chose de fantastique, s’exclame le charismatique patineur aux dreadlocks. On a reçu les autorisations voici trois semaines et c’est un véritable exploit que d’avoir pu construire cette piste en si peu de temps, avec l’aide d’une quinzaine de bénévoles!» D’une longueur de 80m, ce toboggan de glace est doté d’un système de refroidissement qui doit lui permettre de rester utilisable tout l’hiver. «A Jyväskylä, en Finlande, ils ont aussi une piste fixe extérieure, mais uniquement faite de glace naturelle, précise Wedge. Ce qui fait qu’ils doivent parfois la fermer durant plusieurs semaines en cas de redoux. Notre but sera de nous assurer que notre glace demeure en parfait état durant trois mois. Les spécialistes qui montent les structures sur le circuit mondial et qui nous ont aidés ici nous ont d’ailleurs souhaité bonne chance!», se marre le Crans-Montanais.

330m dès l’an prochain pour accueillir l’élite?

Grâce à cette installation inédite, pour laquelle il s’agira de trouver encore la moitié du financement, jusqu’ici assuré notamment grâce au soutien de l’association des communes environnantes, de l’office du tourisme, de Crans-Montana Exploitation et du casino, les spécialistes de l’ice-cross pourront rêver plus grand. «Nous sommes en train de mettre sur pied plusieurs compétitions, se réjouit Derek Wedge, lui-même toujours membre de l’équipe nationale suisse. Si tout se passe comme prévu, nous accueillerons une manche de la Riders Cup (ndlr: l’antichambre du circuit mondial) le 13 janvier prochain. Nous voulons ensuite organiser des championnats du Valais, de Suisse et d’Europe.» Et pourquoi pas une épreuve du Red Bull Crashed Ice, le championnat du monde? «C’est bien entendu le but! On nous a d’ailleurs fait comprendre que Crans-Montana pourrait devenir une manche permanente si on parvient à rallonger la piste pour qu’elle fasse 330m. On a bon espoir d’y arriver dès l’an prochain avec le financement adéquat», prédit le champion du monde 2013. La dernière épreuve sur sol suisse date de 2013, lorsque le Crashed Ice était revenu à Lausanne après sa première apparition dans la capitale olympique en 2009, et ses débuts helvétiques à Davos en 2008.

De quoi réjouir les riders de tous bords, qui pourront bénéficier d’une installation à long terme pour peaufiner leur entraînement. «Ça sera très bénéfique pour notre équipe nationale (ndlr: 9 hommes, 1 femme, 4 juniors) et la formation, anticipe Wedge La piste sera d’ailleurs gérée par l’Académie d’icecross downhill de Crans-Montana, qui organisera des initiations et des entraînements. C’est aussi la première fois qu’une telle installation sera à disposition du grand public (ndlr: à condition de revêtir les protections de hockey sur glace qui s’imposent), alors qu’il faut normalement être inscrit à une course pour y avoir accès.» Du 7 au 10 décembre, la piste sera ouverte gratuitement à l’occasion du Winter Opening de la station. Le vendredi 8 décembre, de 20 à 22h, Derek Wedge et huit autres riders chevronnés offriront même une démonstration aux curieux.