Snowboard

12 janvier 2018 12:27; Act: 12.01.2018 12:46 Print

Les derniers réglages de Pat Burgener avant les JO

par Oliver Dufour, Crans-Montana - Le Vaudois s’active sur «son» half-pipe à Crans-Montana (VS) en attendant son grand rendez-vous avec celui de Pyeongchang (CdS).

storybild

Le rider vaudois prépare des figures avec lesquelles il espère séduire les juges en Corée du Sud. (Photo: Keystone/AP/Iain Mcgregor)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je rêvais de pouvoir un jour préparer des Jeux olympiques dans «ma» station. Ce rêve est devenu réalité.» Né à Lausanne mais fier ambassadeur de Crans-Montana, où il avait découvert sa passion pour le snowboard, Pat Burgener, 23 ans, est un athlète olympique choyé. Peu de ses pairs peuvent se vanter de disposer d’installations sportives «à domicile». Le spécialiste du freestyle bénéficie d’un half-pipe de neige sur lequel il peut se rendre rapidement depuis son chalet au pied des pistes.

Sur place, Burgener travaille les figures grâce auxquelles il espère impressionner les juges en Corée du Sud les 13 et 14 février prochains, avec les autres membres de l’équipe de Suisse: Iouri Pod­ladtchikov, David Hablützel, Jan Scherrer et Verena Rohrer, arrivés jeudi. En fin de semaine prochaine, ces riders en découdront lors du Laax Open (GR), l’une des dernières compétitions d’envergure avant les Jeux.

«En principe, contrairement à Iouri, je n’irai pas ensuite aux X-Games (27 et 28 janvier), annonce Burgener. Pour l’instant, je ne suis que premier remplaçant et je n’ai pas la garantie d’y concourir. Je perdrais temps et énergie en voyageant au Colorado une semaine avant de voler vers Pyeong­chang. Et personne ne s’intéressera vraiment aux X-Games si près des JO! On verra si la situation change d’ici une semaine.» Son terrain de jeu favori à la maison devrait toutefois largement le combler.