Ski alpin

14 mars 2018 13:34; Act: 14.03.2018 18:50 Print

Cette année, Beat Feuz ne pouvait «pas rêver mieux»

Grâce à sa troisième place à Are, en Suède, Beat Feuz a remporté la Coupe du monde de la spécialité. Les Autrichiens ont signé un doublé.

storybild

Beat Feuz a acquis mercredi son premier globe de cristal. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Beat Feuz tient son premier globe de cristal. Le Bernois a décroché celui de la descente grâce à sa troisième place lors de la dernière descente de la saison à Are.

«Ça signifie énormément pour moi»

En terminant avec 0''08 d'avance sur Aksel Lund Svindal, Beat Feuz a préservé l'essentiel: s'assurer le classement général final de la descente. L'Emmentalois rejoint Didier Cuche, dernier vainqueur suisse d'un globe de cristal en 2011, celui de la descente déjà.

Et l'histoire répare finalement une petite anomalie qui courait depuis six ans. A l'époque, lors de l'hiver 2011/12, Beat Feuz luttait également pour le globe de la descente. Celui que l'on surnomme Kugelblitz était alors à 25 ans l'étoile montante du ski alpin masculin helvétique.

Le Bernois avait terminé deuxième derrière Marcel Hirscher au général pour 25 points et deuxième du classement de la descente derrière l'Autrichien Klaus Kroell pour sept unités. Des ennuis de santé récurrents ont ensuite perturbé l'ascension irrésistible de ce maçon au toucher de neige si délicieux.

«Mon désir de ramener ce globe de cristal a toujours été très important pour moi, a déclaré le champion du monde. Après ma blessure au genou, je me suis dit que ça ne fonctionnerait pas toute la saison. Je me suis trompé et ça a fonctionné et du coup ça signifie énormément pour moi.»

Dix courses, dix centièmes d'écart

Le duel Feuz-Svindal fut une fois de plus passionnant et indécis jusqu'au bout. Les deux meilleurs descendeurs du monde, qui se sont battus à coups de centièmes tout au long de l'hiver, n'ont pas agi différemment sur la piste suédoise qui sera le théâtre des Mondiaux l'an prochain. Si l'on cumule les dix descentes de l'hiver, JO compris, Feuz devance au final Svindal de dix centièmes. Ahurissant.

«Un dixième en dix courses! Je ne sais pas si quelque chose de pareil s'est déjà produit. A part à Val Gardena, où j'ai perdu une seconde sur lui, et à Kitzbühel, où il a concédé presque une seconde par rapport à moi, il n'y a jamais eu plus de trois dixièmes et trois rangs entre nous», a constaté le Bernois.

Et comme bien souvent, le chrono a souri à Beat Feuz. D'un rien. Huit centièmes. Mais ces poussières de temps ont permis au champion du monde bernois de terminer devant le champion olympique norvégien. Comme il possédait soixante points de bonus avant cette dernière course, le futur papa a pu lever les bras au ciel dès qu'il a vu le Viking lui passer derrière.

Deux vainqueurs

Mais pour la victoire, Feuz a dû s'avouer vaincu pour 0''04. Les bourreaux sont autrichiens et ont pour nom Vincent Kriechmayr et Matthias Mayer, ex aequo au sommet. Kriechmayr, 26 ans, signe son premier succès en descente Coupe du monde, alors que le double champion olympique ajoute une cinquième victoire à son palmarès. Un autre Suisse s'est mis en évidence, il s'agit de Marco Odermatt. Le quintuple champion du monde juniors a réussi une très belle course malgré son petit gabarit pour prendre la 12e place. Le Nidwaldien de 20 ans entre ainsi dans les points, au contraire de ses collègues Marc Gisin (17e), Mauro Caviezel (19e) et Gilles Roulin (21e).

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Avenches le 14.03.2018 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo, bravo

    Bravo Béat tu le mérite ce globe et j'espère que l'année prochaine sera aussi belle que cette saison

  • Jimmy Erard le 14.03.2018 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mérité

    Belle saimer juste récompense! Votre esprit sportif est communicatif pour les jeunes

  • Kim197 le 14.03.2018 18:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel talent !

    Bravo Beat, quel talent et quelle humilité en même temps. En plus avec Odermatt, la Suisse tiens le futur Marcel Hischer!

Les derniers commentaires

  • Ivo le 14.03.2018 20:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la courbe

    Et pendant ce temps la, Lara, se demande encore comment le tracé a pu " changer" entre l entraînement et la course. Bravo a lui en tout cas!

  • dedelamenace le 14.03.2018 18:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    beat feuz

    Grand bravo

  • Kim197 le 14.03.2018 18:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel talent !

    Bravo Beat, quel talent et quelle humilité en même temps. En plus avec Odermatt, la Suisse tiens le futur Marcel Hischer!

  • Avenches le 14.03.2018 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo, bravo

    Bravo Béat tu le mérite ce globe et j'espère que l'année prochaine sera aussi belle que cette saison

  • Jimmy Erard le 14.03.2018 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mérité

    Belle saimer juste récompense! Votre esprit sportif est communicatif pour les jeunes