Pyeongchang

14 mars 2018 08:14; Act: 14.03.2018 15:02 Print

Troisième médaille d'or pour Théo Gmür

Après la descente samedi et le super-G dimanche, le skieur de Nendaz a remporté mercredi le géant des Jeux paralympiques.

Voir le diaporama en grand »
Après la descente samedi et le super-G dimanche, le skieur de Nendaz a remporté mercredi le géant des Jeux paralympiques.(Mercredi 14 mars 2018) Théo Gmür reçoit sa médaille d'or de la descente (Samedi 10 mars 2018). La joie du Valaisan Théo Gmür après sa médaille d'or en descente (Samedi 10 mars 2018). La vasque olympique a été allumée une nouvelle fois. (Vendredi 9 mars 2018) Une sculpture de lumière a illuminé le ciel de Pyeongchang lors de la cérémonie d'ouvertures des Jeux paralympiques. (Vendredi 9 mars 2018) Une sculpture de lumière a illuminé le ciel de Pyeongchang lors de la cérémonie d'ouvertures des Jeux paralympiques. (Vendredi 9 mars 2018) La forte équipe de Corée du Sud entend faire aussi bien que les athlètes valides. (Vendredi 9 mars 2018) La Corée du Nord a été autorisée à défiler sous son propre drapeau, qui est normalement interdit en Corée du Sud. (Vendredi 9 mars 2018) Felix Wagner a été choisi pour porter le drapeau lors de la cérémonie d'ouverture. (Vendredi 9 mars 2018) La délégation suisse n'est pas la plus nombreuse à Pyeongchang mais elle compte bien ramener des médailles.(Vendredi 9 mars 2018) Stephani Victor participe déjà à ses troisièmes JO à Pyeongchang. (Vendredi 9 mars 2018) Les Canadiens ont brillé lors des Jeux pour les athlètes valides et leurs compatriotes des Paralympiques comptent faire aussi bien. (Vendredi 9 mars 2018) Même le Mexique sera présent pour ces Jeux paralympiques d'hiver. (Vendredi 9 mars 2018) La Chine a envoyé une forte délégation, espérant récolter une moisson de médailles. (Vendredi 9 mars 2018) L'équipe suisse de curling en fauteuil roulant sera composée de Marcel Bodenmann, Claudia Huettenmoser, Felix Wagner, Beatrix Blauel et Hans Burgener (de gauche à droite), devant leur entraîneur Stephan Pfister. (Vendredi 9 mars 2018) Le Bernois Christoph Kunz s'entraîne déjà sur la piste de Jeongseon. (Vendredi 9 mars 2018) Les Paralympics de Pyeongchang seront déjà les troisièmes pour le Schwytzois Thomas Pfyl. (Vendredi 9 mars 2018) Michael Brügger fait également partie du voyage à Pyeongchang. Il est aligné en ski alpin. (Vendredi 9 mars 2018) La Suissesse Stephani Victor, qui avait déjà décroché une médaille lors des Paralympics de Vancouver en 2010, espère bien faire de même à Pyeongchang. (Vendredi 9 mars 2018) Le Neuchâtelois Robin Cuche (au centre) défendra les couleurs suisses en ski, alpin, comme il y a quatre ans à Sotchi.(Vendredi 9 mars 2018) Le Tessinois Murat Pelit s'est entraîné dur durant la belle saison pour les Paralympics de Pyeongchang. (Vendredi 9 mars 2018) Le Grison Luca Tavasci représentera la Suisse dans l'épreuve du ski de fond. (Vendredi 9 mars 2018) Les couleurs suisses sont déjà affichées dans le village olympique. (Vendredi 9 mars 2018) Les athlètes suisses ont déjà pris possession du village olympique. (Vendredi 9 mars 2018) La cérémonie d'accueil au village olympique Une délégation de 13 athlètes, dont 10 hommes et 3 femmes, représentera la Suisse aux Paralympics de Pyeongchang 2018. Sept seront alignés en ski alpin, un en ski de fond et cinq en curling en fauteuil roulant. (Vendredi 9 mars 2018)

Sur ce sujet
Une faute?

Théo Gmür est définitivement le skieur des Paralympics de Pyeongchang. Le Valaisan de 22 ans a décroché l'or en géant après avoir obtenu le même métal lors de la descente et du Super-G.

Dans sa discipline de prédilection et pour la course la plus importante de sa carrière, Gmür n'a pas laissé passer sa chance. «J'étais extrêmement nerveux, a avoué le vainqueur du général et du classement du géant en Coupe du monde. J'ai ressenti des crampes abdominales au cours de la première manche. Maintenant je suis fatigué, simplement fatigué. Je ne vais pas faire le slalom et profiter des Paralympics.»

L'étudiant en sports à Macolin, qui souffre d'hémiplégie depuis sa naissance, vit sur son nuage: «C'est incroyable ce qui m'arrive. Je n'arrive pas encore trop à réaliser. Le conseiller fédéral Guy Parmelin m'a félicité.»

Dans la même course, Stefani Victor a pris la 4e place. Il espère être prêt pour une médaille à domicile lors des Mondiaux à Obersaxen l'an prochain.

Les curleurs peuvent y croire

Après ses succès sur les Etats-Unis (7-4) et l'Allemagne (9-4), l'équipe masculine de curling peut encore espérer accéder aux demi-finales. Pour cela, il faudra remporter les deux derniers matches du round robin face à la Russie et la Suède.

(nxp/ats)