Tennis – US Open

07 septembre 2017 07:21; Act: 07.09.2017 09:06 Print

«Je n'ai jamais atteint mon meilleur niveau»

Fraîchement éliminé en quart de finale de l'US Open par Juan Martin Del Potro, Roger Federer fait un premier bilan de son tournoi.

Voir le diaporama en grand »
Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017). Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017). C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017). Rafael Nadal était beaucoup trop fort en finale pour le Sud-Africain Kevin Anderson (Dimanche 10 septembre 2017). Le premier est l'un des géants de l'histoire du tennis, le second culmine à plus de deux mètres: le N.1 mondial Rafael Nadal affronte l'inattendu Kevin Anderson dimanche (16h locales, 22h en Suisse) en finale de l'US Open. (Samedi 9 septembre 2017) Rafael Nadal a dominé en demi-finales l'Argentin Juan Martin Del Potro 4-6, 6-0, 6-3, 6-2 et tentera de décrocher le 16e titre du Grand Chelem de sa carrière. (Vendredi 8 septembre 2017) Kevin Anderson disputera à 31 ans sa première finale de Grand Chelem. (Vendredi 8 septembre 2017) Madison Keys disputera sa première finale en Grand Chelem après sa victoire en demie-finale de l'US Open contre Coco Vandeweghe en deux sets. (Jeudi 7 septembre 2017) Sloane Stephens s'est qualifiée pour la finale dames de l'US Open en battant sa compatriote Venus Williams. (Jeudi 7 septembre 2017) Roger Federer s'est incliné en quarts de finale face au redoutable argentin Juan Martin del Potro. Rafael Nadal a battu Andrey Rublev en trois sets, se qualifiant ainsi pour les demi-finales de l'US Open. Le Sud-Africain Kevin Anderson s'est qualifié pour sa première demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem, qui le verra affronter vendredi l'Espagnol Pablo Carreno Busta. (Mercredi 6 septembre 2017) L'Américaine Venus Williams s'est qualifiée pour la première demi-finale de l'US Open où elle affrontera jeudi sa compatriote Sloane Stephens. (Mardi 5 septembre 2017) L'Espagnol Pablo Carreno Busta, 19e mondial, s'est qualifié pour les demi-finales en battant l'Argentin Diego Schwartzman, 33e au classement ATP, 6-4, 6-4, 6-2. Juan Martin del Potro s'est qualifié pour les quarts de finale en battant l'Autrichien Dominic Thiem, au terme d'un match de toute beauté et riche en rebondissements. Dans le même temps, Roger Federer n'a jamais tremblé en 8es de finale contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber. Rafael Nadal était pressé et a étrillé l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov plus tôt sur le Arthur Ashe. Au bout physiquement, Maria Sharapova s'est arrêtée en 8e de finale de l'US Open, éliminée en trois sets par la Lettone Anastasija Sevastova. Pour son premier huitième de finale en Grand Chelem à seulement 18 ans, le prodige canadien Denis Shapovalov a bousculé Pablo Carreno Busta, mais il a dû s'avouer vaincu. Roger Federer a effacé avec brio l'impression mitigée laissée par ses deux premiers matches en balayant l'Espagnol Feliciano Lopez. Rafael Nadal a, comme au tour précédent, concédé le premier set, avant de se réveiller pour empocher son billet pour les 8es de finale face à l'Argentin Leonardo Mayer. Maria Sharapova jouera les 8es de finale. La Russe s'est imposée 7-5 6-2 au 3e tour face à l'Américaine de 18 ans Sofia Kenin (WTA 139). Marin Cilic, 7e mondial et vainqueur de l'épreuve en 2014, a été éliminé dès le 3e tour par l'Argentin Diego Schwartzman. Rafael Nadal a eu besoin de quatre sets pour battre le Japonais Taro Daniel, 121e au classement ATP, au 2e tour de l'US Open. Roger Federer a eu besoin pour le deuxième match consécutif de cinq sets pour accéder au 3e tour. L'Allemand Alexander Zverev, 6e mondial, a été éliminé au 2e tour par le Croate Borna Coric 3-6, 7-5, 7-6 (7/1), 7-6 (7-4). Blessé l'épaule, Nick Kyrgios s'est fait sortir dès le premier tour par son compatriote John Millman. Roger Federer s'est fait peur avant de finalement s'imposer en 5 sets face à l'Américain Frances Tiafoe au 1er tour. Rafael Nadal s'est qualifié pour le 2e tour en battant le Serbe Dusan Lajovic, 85e au classement ATP, en trois sets. Les organisateurs ont annoncé que les matches programmés sur les courts extérieurs étaient reportés, soit un total de 56 matches à reprogrammer, a priori mercredi. L'Allemande Angélique Kerber a cédé son titre dès le 1er tour, s'inclinant lourdement (6-3 6-1) devant la Japonaise Naomi Osaka (WTA 45). Pour son premier match en Grand Chelem depuis sa suspension pour dopage, Maria Sharapova a éliminé la Roumaine Simona Halep après une immense bataille. Et une désillusion de plus pour Bernard Tomic. L'Australien, qui livre une saison 2017 juste catastrophique, est éliminé dès le 1er tour par le Luxembourgeois Gilles Muller. En grande forme depuis quelques mois, Garbine Muguruza, la championne de Wimbledon, a impressionné au 1e tour en étrillant la pauvre Varvara Lepchenko. L'Américain J.C. Aragone n'a arraché que sept petits jeux au Sud-Africain Kevin Anderson, mais le 534e mondial, diabétique, a réussi ce qui lui a semblé impossible après deux mois de coma en 2012: disputer un tournoi du Grand Chelem. Marin Cilic (no 5) a signé un retour gagnant sur le circuit. Au repos forcé depuis sa finale perdue à Wimbledon face à Roger Federer, le vainqueur de l'édition 2014 a souffert pour prendre la mesure de Tennys Sandgren (ATP 104).

Il n'y aura pas de 20e titre du Grand Chelem pour Roger Federer.

Sur ce sujet
Une faute?

Roger Federer n'était pas trop déçu après son élimination subie en quart de finale de l'US Open. «Je n'ai jamais senti que j'avais atteint mon meilleur niveau dans ce tournoi», a-t-il lâché, serein et détendu, devant la presse.

«Je n'aime pas parler des problèmes que j'ai rencontrés, car je ne veux pas passer pour un mauvais perdant. Juan Martin (Del Potro) était meilleur que moi», a-t-il souligné d'entrée lorsqu'on lui demanda en quoi il avait été perturbé dans son approche des matches. «Mais j'étais trop concentré sur mon dos au cours de la préparation. A ce niveau-là, tu t'en fous de sentir ou pas la balle. Tu es juste content d'être sur le terrain. Et tu compenses aussi beaucoup», a-t-il expliqué, après avoir précisé qu'il n'avait pas souffert pendant ses matches.

«Jamais trouvé le bon rythme»

«En plus, j'ai commencé le tournoi avec deux matches en cinq sets, et j'avais mal partout», a-t-il enchaîné. «Je me suis bien repris face à Feliciano (Lopez) et face à (Philipp) Kohlschreiber. Mais je n'ai jamais senti que j'avais atteint mon meilleur niveau dans ce tournoi. J'ai tout fait pour m'en convaincre. Mais je n'ai jamais véritablement trouvé le bon rythme», a encore expliqué Roger Federer. «Je n'étais jamais totalement sûr de moi sur mon service. Je me suis toujours senti en difficultés. Quand tout va bien, je finis toujours le jeu lorsque je mène 40/0 et mets ensuite la pression sur mon adversaire. Ce n'était pas le cas. Quand tu joues un coup droit et que tu ne sais pas vraiment où il rebondira, ce n'est pas bon», a-t-il souligné.

Un regret

Le Bâlois regrettait avant tout les quatre balles de set manquées dans le tie-break du troisième set. «J'aurais pu mieux faire. Le revers (réd: qu'il a manqué à 7/6) était difficile à jouer, mais j'aurais pu réussir un coup gagnant si ma forme avait été optimale. J'étais toujours devant dans ce tie-break. Mais il m'a manqué un soupçon de magie pour réussir une volée ou une demi-volée qui aurait été décisive. Juan Martin a bien mieux négocié les points importants», a-t-il expliqué. «Mais j'ai manqué des balles de set, pas des balles de match. Ce qui aurait été bien pire», a-t-il souri.

«Pas déçu»

Roger Federer a également expliqué avoir rapidement trouvé des aspects positifs à sa campagne new-yorkaise. «Dans le tunnel déjà, je me suis dit que j'avais besoin d'une pause, car je suis très fatigué. Et je me suis aussi dit que Juan Martin avait été le plus fort», a expliqué le Bâlois, qui ne se disait pas trop déçu par cet échec. «Je n'ai pas joué suffisamment bien pour gagner le titre, alors que lui, oui», a poursuivi l'homme aux 19 titres du Grand Chelem, qui regrettait une chose. «J'aurais aimé avoir l'opportunité de redevenir no 1 mondial à Cincinnati (où il avait dû déclarer forfait) ou à New York», a-t-il glissé.

Numéro 1, pas une nécessité

«Mais je peux vivre sans cette place de no 1», que Rafael Nadal conservera lundi. «J'ai connu une grande année jusqu'ici. Et j'ai de grands objectifs pour la fin de saison», a lâché Roger Federer, qui disputera le Masters 1000 de Shanghaï, le tournoi de Bâle, le Masters 1000 de Paris-Bercy puis le Masters de Londres après l'intermède Laver Cup (22-24 septembre). «D'habitude, je joue bien en fin d'année. J'ai juste besoin de récupérer et de m'entraîner, et j'espère que cela me permettra de finir fort. De toute façon, je veux juste jouer du bon tennis et prendre du plaisir», a-t-il assuré.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jeanne Rösti le 07.09.2017 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    King Roger

    Roger le King !!! Une année exceptionnelle, bravo champion, tu es définitivement une légende vivante !!!

  • Fabienne Jeanmonod le 07.09.2017 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    NOTRE RODGER NATIONAL

    Comme d'habitude, un GRAND RODGER ! Toujours LA CLASSE, jusque dans ses commentaires suite à sa défaite !

  • Gingy007 le 07.09.2017 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Savoir gagner et...

    Perdre avec classe! Bravo Roger pour tes qualités sportives et ton excellent état d'esprit, même en cas de défaite.

Les derniers commentaires

  • La croix le 07.09.2017 16:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    The Best

    Bravo Federer,the best!

  • Cricri07 le 07.09.2017 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    La vérité....

    Le pauvre, il est fatigué... Si ces tennismans feraient des courses de vélo, il faudrait quoi ? Tout les 2 km des sièges pour se reposer, des commissaires pour leurs essuyer le front, des ramasseurs si quelques chose tombe, beaucoup de parasols si il y a du soleil... Un peu trop gâté ces "sportifs"... Et vu la dangerosité de ce sport je me pose la question si il faudrait pas l' interdire. Rappelez-vous de la terrible chute de R. Federer sur le gazon et, toutes les blessures que subissent ces sportif... C'est vrai qu'ils ont mal seulement quand ils perdent... Que faire ???

    • un fan de tennis le 07.09.2017 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Cricri07

      toi , c'est de te mettre au boulot et d' arrêter le social , comme tu écris tu dois gagner plus que lui. serais tu jaloux qu' il te dépasse , la peur ne se commande pas. Bravo Federer le génie du tennis. Cricri00 le génie de l'écriture.

  • Gingy007 le 07.09.2017 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Savoir gagner et...

    Perdre avec classe! Bravo Roger pour tes qualités sportives et ton excellent état d'esprit, même en cas de défaite.

    • Manu le 07.09.2017 11:19 Report dénoncer ce commentaire

      bluff

      avec hypocrisie vous voulez dire ! RF ce n'est que du paraître !

    • Sir Hill le 07.09.2017 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Manu

      Tu le connais sûrement mieux que ceux, joueurs, entraîneurs, journalistes, spectateurs réguliers, qui le suivent tout au long de l'année, tu as raison!...

  • luku le 07.09.2017 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tchao

    hi hi 3 ptits sets et puis s' en va .....

  • Jeanne Rösti le 07.09.2017 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    King Roger

    Roger le King !!! Une année exceptionnelle, bravo champion, tu es définitivement une légende vivante !!!