Tennis

13 octobre 2017 17:18; Act: 13.10.2017 22:21 Print

Linz: Golubic passe, Bencic s'arrête

Il y aura au moins une Suissesse en demi-finale samedi au tournoi autrichien.

storybild

Belinda Bencic. (Photo: Keystone)

Une faute?

Une heure et demie après la défaite de Belinda Bencic contre la Roumaine Mihaela Buzarnescu (6-4 5-7 7-6), Viktorija Golubic s'est, elle, qualifiée en écartant la Suédoise Johanna Larsson (6-3 6-1).

Incapable jusqu'ici de gagner deux matches de suite cette saison sur le circuit WTA, Viktorija Golubic vient d'enchaîner trois succès en Autriche. La preuve qu'elle se sent bien à Linz, où elle avait atteint la finale l'an dernier.

Viktorija Golubic (WTA 117) s'est retrouvée vendredi face à une joueuse diminuée, Johanna Larsson (WTA 89) souffrant de la cuisse. La Suédoise a été soignée au bord du court, puis a obtenu un temps-mort médical au début du second set. Elle a tenu à finir la rencontre, mais sans jamais inquiéter la Zurichoise.

Cela n'enlève toutefois rien au mérite de la no 2 helvétique. Décevante jusqu'ici cette saison, et menacée de chuter au classement en cas d'élimination précoce à Linz, elle est en train de reprendre quelques couleurs. Pour aller encore plus loin, elle aura fort à faire samedi contre la tête de série no 1 du tournoi, la Slovaque Magdalena Rybarikova (WTA 28), contre qui elle a perdu leur unique duel disputé jusqu'ici.

Bencic échoue sur le fil

De son côté, Belinda Bencic (WTA 228) s'est arrêtée en quart de finale. La St-Galloise a été battue par Mihaela Buzarnescu (WTA 105) à l'issue d'un match à rebondissements, 6-4 5-7 7-6 (7/4).

Belinda Bencic a pu croire au miracle face à la qualifiée roumaine. Après avoir sauvé trois balles de match consécutives à 4-5 dans le deuxième set, puis deux autres à 5-6 dans la manche décisive, elle a abordé le tie-break final avec un ascendant psychologique. Elle n'a toutefois pas pu en profiter, accumulant trop de fautes au plus mauvais moment.

Battue après 2h30 de jeu, Belinda Bencic peut évidemment avoir des regrets, elle qui a entrevu sa première demi-finale sur le circuit WTA depuis juin 2016 à Bois-le-Duc. Son parcours autrichien reste néanmoins positif, sachant qu'elle revient tout juste d'une blessure au poignet, et qu'elle disputait à Linz son premier tournoi estampillé WTA depuis six mois.

Avec deux victoires cette semaine - à chaque fois en trois manches contre Kirsten Flipkens puis Lara Arruabarrena - et une place de quart de finaliste, l'ancienne no 7 mondiale va gagner une bonne trentaine de places dans le classement WTA pour se retrouver lundi aux alentours du 190e rang.

Mihaela Buzarnescu va, elle, faire son entrée à 29 ans dans le top 100. L'étonnante Roumaine avait certes brillé ces dernières semaines sur le circuit ITF, avec notamment deux victoires face à Patty Schnyder, mais personne ne la voyait se qualifier à Linz pour sa première demi-finale d'un tournoi WTA.

(nxp/ats)