US Open

08 septembre 2017 10:33; Act: 08.09.2017 10:53 Print

Del Potro-Nadal, duel de titans aux allures de finale

Après avoir fait chuter Roger Federer, Juan Martin del Potro défie un autre géant, Rafael Nadal, en demi-finale.

storybild

Rafael Nadal est bien conscient du danger que peut représenter Juan Martin Del Potro. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Vainqueur de son unique titre du Grand Chelem en 2009 à Flushing Meadows, Juan Martin Del Potro (no 24) peut à nouveau croire en son étoile à l'US Open. L'Argentin fera cependant figure d'outsider - dans la nuit de vendredi à samedi en Suisse -en demi-finale face à Rafael Nadal (no 1).

Après avoir privé pour la deuxième fois le public new-yorkais d'un duel Federer-Nadal en battant le Bâlois mercredi, Juan Martin Del Potro défie un gaucher majorquin qui est désormais le grand favori pour le titre. «Ma condition physique n'est pas parfaite», a concédé le vice-champion olympique 2016, victime d'un virus et contraint de disputer cinq sets face à Dominic Thiem (no 6) en 8e de finale. «Mais tout peut se produire dans une demi-finale de Grand Chelem.»

Juan Martin Del Potro en sait quelque chose, lui qui avait atomisé Rafael Nadal 6-2 6-2 6-2 à ce stade de la compétition en 2009 à New York avant de vaincre Roger Federer en cinq sets en finale. «Je devrai être prêt à saisir ma chance. J'affronte Rafa dans mon tournoi préféré, et je vais essayer de profiter de l'ambiance, de prendre du plaisir», a poursuivi l'ex no 4 mondial. «Je sais que si je joue mon meilleur tennis, je peux être un adversaire dangereux pour lui.»

Son meilleur tennis, Juan Martin Del Potro l'a produit face à Roger Federer. «J'ai servi à la perfection pendant presque tout le match. Et mon revers s'améliore chaque semaine», a glissé l'Argentin de 1m98, conscient que sa tâche sera bien plus ardue face à Rafael Nadal. «Il est gaucher, et trouve donc plus facilement mon revers», un coup qu'il ne frappe plus avec la même intensité à deux mains depuis cette opération de la dernière chance subie au poignet gauche en juin 2015. «Je vais essayer d'enchaîner les coups droits gagnants et de ne pas trop courir, car mes jambes sont fatiguées», a-t-il souri.

L'exemple de Rio

Rafael Nadal n'a pas ce problème. Après trois premiers tours délicats dans lesquels il a lâché deux sets, l'Espagnol est monté en puissance et a passé moins de 3h20' sur le court pour boucler ses deux derniers matches. Mais il est bien conscient du danger que peut représenter Juan Martin Del Potro. «Je devrai absolument trouver une bonne longueur de balle et aller chercher le plus souvent possible son revers pour m'ouvrir le court», a-t-il expliqué.

«Juan Martin est difficile à arrêter quand il évolue à son meilleur niveau. Son coup droit est peut-être le plus rapide du circuit. S'il sert bien et frappe bien en coup droit, il aura forcément sa chance. S'il parvient à trouver les bonnes zones avec son coup droit, tu es mort», a-t-il poursuivi.

Le double vainqueur de l'US Open (2010, 2013) en avait fait l'amère expérience l'été dernier en demi-finale des JO de Rio. Il s'était incliné 5-7 6-4 7-6 en 3h08' devant un Juan Martin Del Potro en transe, et porté par un public qui lui avait donné autant d'amour que celui de Flushing Meadows ne manquera pas de lui donner. «DelPo» avait pourtant livré d'intenses batailles dans ses quatre précédents matches, et ne pouvait pas compter sur son revers pour s'en sortir...

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ilse le 08.09.2017 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le meilleur

    Nadal n'a rien à prouver. C'est un grand champion!

  • Carlos le 09.09.2017 04:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Us Open

    Vamoooooooos Rafa

  • Timofive le 08.09.2017 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Come back Roger

    Merci à Andy, triste numéro 1 mondial au jeu insipide, qui, bizarrement, dixit Rafa, annonce son forfait après le tirage au sort, déséquilibre complètement l issue du tournoi, et empêche une finale de rêve...

Les derniers commentaires

  • Carlos le 09.09.2017 04:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Us Open

    Vamoooooooos Rafa

  • Beat le 09.09.2017 04:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tennis

    Ça sert à rien que Del Portro sorte le grand jeu contre Federer pour sombrer contre Nadal. Il a même pas envie de gagner. Quel misere cette demi- finale.A chaque fois la même chose ....

  • Timofive le 08.09.2017 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Come back Roger

    Merci à Andy, triste numéro 1 mondial au jeu insipide, qui, bizarrement, dixit Rafa, annonce son forfait après le tirage au sort, déséquilibre complètement l issue du tournoi, et empêche une finale de rêve...

  • Pm le 08.09.2017 17:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les 143 ème de finale

    Tout ceci n'avait rien d'une finale, juste un échauffement pour Del Potro. Les bossus c'est fait rétamé. That's it!

    • Anna L. Fabette le 08.09.2017 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pm

      Les bossus s'est fait rétamer et nous te souhaite une très beau fin de la semaine. ;-)

  • Ilse le 08.09.2017 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le meilleur

    Nadal n'a rien à prouver. C'est un grand champion!

    • Itou le 09.09.2017 04:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ilse

      Nadal bat del Potro !!!!!!!!