Tennis – US Open

07 septembre 2017 06:13; Act: 07.09.2017 09:07 Print

Le duel inédit Federer - Nadal n'aura pas lieu

Comme en 2009, Juan Martin Del Potro prive Flushing Meadows d'un premier choc entre le Bâlois et l'Espagnol.

Voir le diaporama en grand »
Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017). Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017). C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017). Rafael Nadal était beaucoup trop fort en finale pour le Sud-Africain Kevin Anderson (Dimanche 10 septembre 2017). Le premier est l'un des géants de l'histoire du tennis, le second culmine à plus de deux mètres: le N.1 mondial Rafael Nadal affronte l'inattendu Kevin Anderson dimanche (16h locales, 22h en Suisse) en finale de l'US Open. (Samedi 9 septembre 2017) Rafael Nadal a dominé en demi-finales l'Argentin Juan Martin Del Potro 4-6, 6-0, 6-3, 6-2 et tentera de décrocher le 16e titre du Grand Chelem de sa carrière. (Vendredi 8 septembre 2017) Kevin Anderson disputera à 31 ans sa première finale de Grand Chelem. (Vendredi 8 septembre 2017) Madison Keys disputera sa première finale en Grand Chelem après sa victoire en demie-finale de l'US Open contre Coco Vandeweghe en deux sets. (Jeudi 7 septembre 2017) Sloane Stephens s'est qualifiée pour la finale dames de l'US Open en battant sa compatriote Venus Williams. (Jeudi 7 septembre 2017) Roger Federer s'est incliné en quarts de finale face au redoutable argentin Juan Martin del Potro. Rafael Nadal a battu Andrey Rublev en trois sets, se qualifiant ainsi pour les demi-finales de l'US Open. Le Sud-Africain Kevin Anderson s'est qualifié pour sa première demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem, qui le verra affronter vendredi l'Espagnol Pablo Carreno Busta. (Mercredi 6 septembre 2017) L'Américaine Venus Williams s'est qualifiée pour la première demi-finale de l'US Open où elle affrontera jeudi sa compatriote Sloane Stephens. (Mardi 5 septembre 2017) L'Espagnol Pablo Carreno Busta, 19e mondial, s'est qualifié pour les demi-finales en battant l'Argentin Diego Schwartzman, 33e au classement ATP, 6-4, 6-4, 6-2. Juan Martin del Potro s'est qualifié pour les quarts de finale en battant l'Autrichien Dominic Thiem, au terme d'un match de toute beauté et riche en rebondissements. Dans le même temps, Roger Federer n'a jamais tremblé en 8es de finale contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber. Rafael Nadal était pressé et a étrillé l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov plus tôt sur le Arthur Ashe. Au bout physiquement, Maria Sharapova s'est arrêtée en 8e de finale de l'US Open, éliminée en trois sets par la Lettone Anastasija Sevastova. Pour son premier huitième de finale en Grand Chelem à seulement 18 ans, le prodige canadien Denis Shapovalov a bousculé Pablo Carreno Busta, mais il a dû s'avouer vaincu. Roger Federer a effacé avec brio l'impression mitigée laissée par ses deux premiers matches en balayant l'Espagnol Feliciano Lopez. Rafael Nadal a, comme au tour précédent, concédé le premier set, avant de se réveiller pour empocher son billet pour les 8es de finale face à l'Argentin Leonardo Mayer. Maria Sharapova jouera les 8es de finale. La Russe s'est imposée 7-5 6-2 au 3e tour face à l'Américaine de 18 ans Sofia Kenin (WTA 139). Marin Cilic, 7e mondial et vainqueur de l'épreuve en 2014, a été éliminé dès le 3e tour par l'Argentin Diego Schwartzman. Rafael Nadal a eu besoin de quatre sets pour battre le Japonais Taro Daniel, 121e au classement ATP, au 2e tour de l'US Open. Roger Federer a eu besoin pour le deuxième match consécutif de cinq sets pour accéder au 3e tour. L'Allemand Alexander Zverev, 6e mondial, a été éliminé au 2e tour par le Croate Borna Coric 3-6, 7-5, 7-6 (7/1), 7-6 (7-4). Blessé l'épaule, Nick Kyrgios s'est fait sortir dès le premier tour par son compatriote John Millman. Roger Federer s'est fait peur avant de finalement s'imposer en 5 sets face à l'Américain Frances Tiafoe au 1er tour. Rafael Nadal s'est qualifié pour le 2e tour en battant le Serbe Dusan Lajovic, 85e au classement ATP, en trois sets. Les organisateurs ont annoncé que les matches programmés sur les courts extérieurs étaient reportés, soit un total de 56 matches à reprogrammer, a priori mercredi. L'Allemande Angélique Kerber a cédé son titre dès le 1er tour, s'inclinant lourdement (6-3 6-1) devant la Japonaise Naomi Osaka (WTA 45). Pour son premier match en Grand Chelem depuis sa suspension pour dopage, Maria Sharapova a éliminé la Roumaine Simona Halep après une immense bataille. Et une désillusion de plus pour Bernard Tomic. L'Australien, qui livre une saison 2017 juste catastrophique, est éliminé dès le 1er tour par le Luxembourgeois Gilles Muller. En grande forme depuis quelques mois, Garbine Muguruza, la championne de Wimbledon, a impressionné au 1e tour en étrillant la pauvre Varvara Lepchenko. L'Américain J.C. Aragone n'a arraché que sept petits jeux au Sud-Africain Kevin Anderson, mais le 534e mondial, diabétique, a réussi ce qui lui a semblé impossible après deux mois de coma en 2012: disputer un tournoi du Grand Chelem. Marin Cilic (no 5) a signé un retour gagnant sur le circuit. Au repos forcé depuis sa finale perdue à Wimbledon face à Roger Federer, le vainqueur de l'édition 2014 a souffert pour prendre la mesure de Tennys Sandgren (ATP 104).

Sur ce sujet
Une faute?

Roger Federer (no 3) ne disputera pas les demi-finales de l'US Open, où un duel inédit à New York avec Rafael Nadal (no 1) l'attendait. Le Bâlois s'est incliné 7-5 3-6 7-6 (10/8) 6-4 devant Juan Martin Del Potro (no 24), qui défiera donc le gaucher majorquin vendredi.

C'est la deuxième fois déjà que l'Argentin prive le public new-yorkais d'un choc entre Roger Federer et Rafael Nadal. En 2009, il avait dominé l'Espagnol en demi-finale avant de s'imposer en cinq sets face à Roger Federer pour cueillir son seul trophée majeur.

Le film du match

Roger Federer a manqué le coche dans le jeu décisif d'une troisième manche où il était parvenu à effacer un break de retard, concédé dès le deuxième jeu. Il a pourtant bénéficié de quatre balles de set (à 6/4, 6/5, 7/6 et 8/7), dont deux sur son service. Ses regrets sont surtout vifs concernant la troisième, sur laquelle il a manqué un revers pourtant joué à mi-court.

Intouchable sur son engagement dans un premier set où il avait passé 78% de premières balles de service, Juan Martin Del Potro s'est en revanche montré particulièrement efficace dans ce tie-break. Il l'a conclu sur sa première balle de set, poussant son adversaire à la faute au filet après un retour de revers qui n'avait pourtant rien d'extraordinaire.

Roger Federer, qui avait profité d'une courte baisse de régime de l'Argentin sur son service pour dominer la deuxième manche, n'a en revanche pas tenu bien longtemps le choc dans le quatrième set. Il effaçait bien les deux premières balles de break que son adversaire se procurait dans le cinquième jeu, mais ne pouvait rien faire sur le retour de revers lâché par «la Tour de Tandil» sur la troisième.

Bien plus efficace qu'escompté sur son côté revers, toujours aussi percutant en coup droit, Juan Martin Del Potro a conservé cet avantage jusqu'au bout grâce à ce qui fut son arme fatale dans ce match: son service. Roger Federer a pourtant bénéficié d'une ultime opportunité de renverser la vapeur, à 5-4 30/30 à la relance. Mais il manquait totalement une volée haute de coup droit qui semblait pourtant aisée. Juan Martin Del Potro concluait la partie sur le point suivant, d'un coup droit gagnant.

Longue disette new-yorkaise

L'US Open continue donc de se refuser à Roger Federer, qui a triomphé dans les trois autres levées du Grand Chelem depuis le dernier de ses cinq sacres consécutifs à New York (2004-2008). Cette défaite, sa première de l'année dans un «Major» - il a triomphé à Melbourne et Wimbledon et était absent à Paris -, n'est cependant pas la plus mortifiante.

Celle concédée face au même Juan Martin Del Potro en finale en 2009 le fut certainement plus. Tout comme les deux échecs consécutifs subis en demi-finales face à Novak Djokovic (2010, 2011), qui avait à chaque fois dû écarter deux balles de match.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paul & Mick le 07.09.2017 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à Del Potro !

    Bravo à Del Potro, qui n'a pas été épargné par les blessures et qui revient au plus haut niveau ! Un bel exemple à suivre fait de volonté et de combativité !

  • hé hé le 07.09.2017 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci Roger

    merci Roger pour le beau tennis que vous nous offrez à chaque fois.

  • alexT le 07.09.2017 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage - mais bravo néanmoins !

    Dommage, mais comme il le dit lui même RF n'était pas à un niveau de jeu suffisant pour inquiéter un Del Potro bien affuté lui !

Les derniers commentaires

  • Don le 07.09.2017 14:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petite pensée pour James pour ton post du 5.9.17

    Tu vois, jamais parler avant l'heure...

  • C'est moi? le 07.09.2017 13:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tennis

    Bien joué DEL PORTO? BRAVO, BRAVO!!

  • Rafa le 07.09.2017 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Top Rafa

    Nadal trop fort

  • Bonati mike le 07.09.2017 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    L'heure à sonné

    A 37 ans, prends ta retraite et occupe toi de tes enfants!

  • Corinne le 07.09.2017 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suis fan, même s'il perd

    Bravo à Roger quand même ! Il reste mon champion !!!!

    • de mère en fille le 07.09.2017 16:02 Report dénoncer ce commentaire

      supportrice hermaphrodite

      Mon grand-père fonctionne à voile et à vapeur et supporte Mirka en ronflant. Il est aveugle. Je viens d'une famille de cinq personnes comprenant mon arrière-grand-mère, ma grand-mère, ma mère, moi-même et ma fille. On se supporte.