Wimbledon

07 juillet 2017 14:09; Act: 07.07.2017 14:26 Print

Gazon ruiné: «C'est de la terre, il y a plein de trous»

Plusieurs joueuses, dont Timea Bacsinszky, ont critiqué l'état du gazon londonien. Les organisateurs calment le jeu.

Voir le diaporama en grand »
Comme sur le Centre court, Roger Federer a été excellent en conférence de presse (Dimanche 16 juillet 2017). Roger Federer soulève le trophée de Wimbledon devant un public du Centre conquis (Dimanche 16 juillet 2017). Le roi Roger Federer célèbre son 8e titre à Wimbledon avec ses fans (Dimanche 16 juillet 2017). Le montage photo des huit victoires de Roger Federer à Wimbledon (Dimanche 16 juillet 2017). Roger Federer a eu des mots gentils à l'égard du battu du jour, Marin Cilic, qui plus est diminué lors de la finale (Dimanche 16 juillet 2017). Mirka Federer avec les enfants Charlene Riva, Myla Rose, Lenny et Leo alors que le papa brandit à nouveau le trophée de Wimbledon (Dimanche 16 juillet 2017). Roger Federer embrasse le trophée du vainqueur pour la huitième fois à Wimbledon, un record (Dimanche 16 juillet 2017). Roger Federer en larmes avant la cérémonie (Dimanche 16 juillet 2017). Roger Federer célèbre sa victoire face au Croate Marin Cilic en finale (Dimanche 16 juillet 2017). En conférence de presse, Garbiñe Muguruza a avoué vouloir danser avec Roger Federer au bal du traditionnel «Champions Dinner» dimanche soir. L'Espagnole Garbiñe Muguruza, 15e joueuse mondiale, a privé l'Américaine Venus Williams (11e) d'un huitième titre majeur en remportant sa première finale à Wimbledon, en deux sets (7-5, 6-0) samedi (15 juillet 2017). La St-Galloise Martina Hingis et son coéquipier britannique Jamie Murray se sont qualifiés pour la finale du double mixte (14 juillet 2017). Le Croate Marin Cilic, 6e mondial, s'est qualifié pour sa première finale à Wimbledon grâce à son succès devant l'Américain Sam Querrey (28e) en quatre sets (Vendredi 14 juillet 2017). Venus Williams est de retour en finale à Wimbledon après avoir éliminé la Britannique Johanna Konta (Jeudi 13 juillet 2017). L'Espagnole Garbine Muguruza a outrageusement dominé la Slovaque Magdalena Rybarikova (Jeudi 13 juillet 2017). Pour leur première association dans un tournoi majeur, Yung-Jan Chan/Martina Hingis se sont inclinées 6-4 3-6 6-4 devant l'expérimenté duo composé de l'Allemande Anna-Lena Grönefeld et de la Tchèque Kveta Peschke (Mercredi 12 juillet 2017). Blessé à l'épaule, Novak Djokovic (no 2) a abandonné dans son quart de finale à Wimbledon. (Mercredi 12 juillet 2017) Andy Murray (no 1) a cédé son titre dès les quarts de finale à Wimbledon. Diminué dans les deux derniers sets par des douleurs à la hanche qui l'avaient handicapé avant ce tournoi, l'Ecossais s'est incliné 3-6 6-4 6-7 (4/7) 6-1 6-1 devant Sam Querrey (no 24). (Mercredi 12 juillet 2017) L'Américaine Venus Williams est devenue à 37 ans la demi-finaliste la plus âgée à Wimbledon depuis 1994, et Martina Navratilova, en battant la championne de Roland-Garros, la Lettone Jelena Ostapenko (Mardi 11 juillet 2017). L'Espagnole Garbiñe Muguruza est la première joueuse qualifiée pour les demi-finales après son succès devant la Russe Svetlana Kuznetsova (Mardi 11 juillet 2017). Novak Djokovic s'est qualifié pour les quarts de finale après sa victoire en trois sets contre le Français Adrian Mannarino (Mardi 11 juillet 2017). L'Espagnol Rafael Nadal a été éliminé en 8e de finale par le serveur-volleyeur luxembourgeois Gilles Muller (Lundi 10 juillet 2017). Le Croate Marin Cilic s'est qualifié pour les quarts de finale sans perdre un set après sa victoire contre l'Espagnol Roberto Bautista (Lundi 10 juillet 2017). L'Allemande Angelique Kerber s'est inclinée en huitièmes de finale à Wimbledon contre l'Espagnole Garbine Muguruza (Lundi 10 juillet 2017). Jelena Ostapenko, surprenante championne de Roland-Garros, a cueilli son 11e succès d'affilée en Grand Chelem, dominant Elina Svitolina (Lundi 10 juillet 2017). Les douze derniers mois avaient mis à l'épreuve la motivation de l'ex-N.1 Novak Djokovic. Mais le Serbe a assuré que «la passion est de retour». (samedi 8 juillet 2017) Le Français Jo-Wilfried Tsonga a chuté au 3e tour contre l'Américain Sam Querrey (28e) lors d'un match joué sur deux jours en raison de l'obscurité (Samedi 8 juillet 2017). Andy Murray a souffert contre l'Italien Fabio Fognini, 29e mondial, avant de l'emporter en quatre sets pour rallier les huitièmes de finale (Vendredi 7 juillet 2017). Rafael Nadal a dominé l'espoir russe Karen Khachanov pour accéder aux 8es de finale pour la première fois depuis trois ans (Vendredi 7 juillet 2017). L'Espagnol Roberto Bautista s'est qualifié pour les huitièmes de finale, après avoir éliminé le Japonais Kei Nishikori (Vendredi 7 juillet 2017). L'état du court numéro 18 fait beaucoup parler à Wimbledon depuis quelques jours (Vendredi 7 juillet 2017). «S'il vous plaît aidez-moi! S'il vous plaît, s'il vous plaît...»: l'Américaine Bethanie Mattek-Sands a hurlé de douleur, allongée au milieu du court, lorsque son genou droit s'est dérobé et l'a contrainte à l'abandon au deuxième tour de Wimbledon. (Jeudi 6 juillet 2017) Ernests Gulbis, qui n'avait pas gagné un match depuis treize mois avant Wimbledon, s'est offert le scalp de l'Argentin Juan Martin Del Potro (Mercredi 5 juillet 2017). Victoria Azarenka a réclamé à la WTA plus de soutien aux joueuses mères de famille, grâce à la création de crèches temporaires (Mercredi 5 juillet 2017). Rafael Nadal (no 4) ne s'est pas trop attardé sur le Centre Court de Wimbledon mercredi. L'Espagnol a mis 2h11' pour prendre la mesure de l'Américain Donald Young (ATP 43) au 2e tour. (Mercredi 5 juillet 2017) Andy Murray a maîtrisé le serveur-volleyeur allemand Dustin Brown (97e) et son jeu à l'ancienne en trois sets (Mercredi 5 juillet 2017). Donna Vekic n'est pas passée loin de l'exploit, s'inclinant 7-6 4-6 10-8 devant la tête de série no 6 Johanna Konta (Mercredi 5 juillet 2017). L'Australien Bernard Tomic a donné une conférence de presse assez surréaliste après son élimination au 1er tour (Mardi 4 juillet 2017). Novak Djokovic a profité de l'abandon de Martin Klizan, blessé au mollet (Mardi 4 juillet 2017). Roger Federer a lui bénéficié de l'abandon de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (Mardi 4 juillet 2017). Au 1er tour, Richard Gasquet s'est incliné pour la dixième fois en treize confrontations face à David Ferrer (Mardi 4 juillet 2017). La Luxembourgeoise Mandy Minella a joué à Wimbledon enceinte de quatre mois et demi, a-t-elle expliqué après sa défaite dès le premier tour face à l'Italienne Francesca Schiavone (6-1, 6-1). Elle a posté une photo d'elle sur Facebook avec son compagnon. (Mardi 4 juillet 2017) La Bélarusse Victoria Azarenka a signé son premier succès en Grand Chelem après sa maternité face à l'Américaine Catherine Bellis (Lundi 3 juillet 2017). La Lettone Jelena Ostapenko, récente lauréate à Roland-Garros, s'est qualifiée pour le deuxième tour (Lundi 3 juillet 2017). Diminué par une gêne au genou gauche, Stan Wawrinka a été éliminé d'entrée par le talentueux Daniil Medvedev (Lundi 3 juillet 2017). Rafael Nadal a signé un retour gagnant et convaincant sur herbe. Le décuple vainqueur de Roland-Garros s'est imposé face à l'Australien John Millman (Lundi 3 juillet 2017). Andy Murray a signé un retour gagnant sur le gazon de Wimbledon en battant le «lucky loser» kazakh Alexander Bublik (Lundi 3 juillet 2017). Blessé à la hanche, l'Australien Nick Kyrgios a abandonné au 1er tour alors qu'il était mené 2 sets 0 par le Français Pierre-Hugues Herbert (Lundi 3 juillet 2017).

Sur ce sujet
Une faute?

Les organisateurs de Wimbledon ont balayé vendredi les critiques concernant l'état des courts en herbe, sujets à controverse après des plaintes de joueuses, en expliquant qu'ils «ont été préparés selon les mêmes normes drastiques que les dernières années».

«L'herbe est une surface naturelle et c'est normal qu'il commence à y avoir de l'usure au niveau des lignes de fond de court au bout de quatre jours de tournoi», ont réagi les organisateurs. Le court N.18, où le Français Nicolas Mahut et l'Américain John Isner ont disputé le match le plus long de l'histoire en 2010 (11h05, 70-68 pour Isner au 5e set), est celui qui a suscité le plus de plaintes.

La Suissesse Timea Bacsinszky avait critiqué l'état de ce même court mardi après son succès contre la Portoricaine Monica Puig, championne olympique: «Je suis déçue de la qualité de l'herbe cette année, surtout sur le court N.18. Je ne dis pas qu'il est dangereux mais c'est seulement le deuxième jour du tournoi et le gazon est déjà ruiné.»

«C'est de la terre, il y a plein de trous»

Kristina Mladenovic et Alison Riske, qui s'affrontaient au deuxième tour de Wimbledon jeudi sur le court N.18, ont toutes les deux demandé à changer de court en raison de l'état de la pelouse, a raconté la numéro 1 française.

«La juge-arbitre a pris des photos du court: c'est de la terre, il y a plein de trous, de bosses», a raconté jeudi la Française Kristina Mladenovic, après sa défaite contre l'Américaine Alison Riske, en précisant qu'elles avaient toutes deux demandé à changer de terrain. En vain.

«Elle tombe, je tombe exactement au même endroit. J'ai de la chance que ce ne soit pas grave. On arrête le match pour en parler. Au bout du deuxième jeu, on demande à en parler avec l'arbitre, elle dit qu'il n'y a pas d'autre solution. Donc on a fait avec», a expliqué Mladenovic, qui s'est inclinée en trois sets contre l'Américaine, 2-6 6-4 6-4.

L'horreur à Wimbledon

«Je finis avec des bobos, je vois tout le monde revenir au vestiaire avec des bobos. Et quand je vois Benthanie...», a ajouté la Française à propos de l'Américaine Mattek-Sands et de ses hurlements de douleur après son impressionnante blessure à un genou sur le court N.17.

Sur ce court, l'Américaine Bethanie Mattek-Sands s'est blessée au genou droit jeudi et a été contrainte à l'abandon face à la Roumaine Sorana Cirstea. Alors que la N.1 du double dames subit des examens complémentaires, son adversaire n'a pas accablé le terrain. «Nous savons tous que l'herbe est plus dangereuse que les courts en dur ou que la terre battue. Mais ce qui est arrivé aujourd'hui (jeudi), c'est de la malchance. Cela aurait pu arriver à n'importe qui», a-t-elle estimé.

Polémiques

Les courts de Wimbledon ont déjà fait l'objet de polémique par le passé. En 2013, la Bélarusse Victoria Azarenka s'était blessée à une cheville après une chute et avait remis en question la qualité des courts.

Tombée à plusieurs reprises lors de sa défaite contre la Portugaise Michelle Larcher de Brito la même année, la Russe Maria Sharapova avait eu mal à une hanche et jugé le court N.2 «dangereux».

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Wimby le 07.07.2017 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    Comme d'hab

    Pas de surprises, c'est pareil chaque année... Mais évidemment, en jouant qualifications, les premiers tours, les juniors, les doubles, etc, les terrains ne peuvent pas être en meilleur état. Le top serait de faire des courts pour la 1ère semaine et d'autres pour la seconde semaine...

  • Auguste Wiseman le 07.07.2017 16:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zut

    Zut une nouvelle combine pour favoriser Nadal. Il est imprenable sur terre battue!

  • Rols le 07.07.2017 14:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on peut rien contre la nature

    beaucoup trop de joueurs à 42.000 $

Les derniers commentaires

  • Ezio le 07.07.2017 16:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gazon devenue Terre

    Nadal va être heureux !

  • Papy chulo le 07.07.2017 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    god saves the gazon

    La qualité du gazon anglais n'est plus ce qu'elle était. La faute au Brexit qui a fait fuir les jardiniers les plus compétents et mis le pays dans la disette.

    • Philippe le 07.07.2017 22:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Papy chulo

      Et si c'était justement grâce au Brexit que les anglais pourront reprendre le contrôle de leurs gazons et leur redonner la qualité qui baissait à cause de l'entretien par les "travailleurs détachés" bon marché ?! Trève de politique, cet article parle de gazon de courts de tennis, alors vos jérémiades politiques sur le Brexit n'ont rien à faire ici, vous pouvez vous les carrer.

  • Auguste Wiseman le 07.07.2017 16:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zut

    Zut une nouvelle combine pour favoriser Nadal. Il est imprenable sur terre battue!

  • romaro le 07.07.2017 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Faut payer moins aux ......

    .... joueurs et investir plus dans l'entretien du gazon. Mais ils finiront bien par trouver un autre prétexte.

  • Titi le 07.07.2017 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ralentissement des surfaces

    En deuxième semaine, il n'y aura plus d'herbe. Ce sera alors un tournoi sur terre qui avantagera les lifteurs de fond de courts