US Open

01 septembre 2017 16:18; Act: 01.09.2017 16:33 Print

Pour Federer, le règne du «Big Four» n'est pas fini

Le Bâlois balaie l'hypothèse d'une prise de pouvoir de la jeune génération. Mais il prédit une saison 2018 «intéressante».

Voir le diaporama en grand »
Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017). Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017). C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017). Rafael Nadal était beaucoup trop fort en finale pour le Sud-Africain Kevin Anderson (Dimanche 10 septembre 2017). Le premier est l'un des géants de l'histoire du tennis, le second culmine à plus de deux mètres: le N.1 mondial Rafael Nadal affronte l'inattendu Kevin Anderson dimanche (16h locales, 22h en Suisse) en finale de l'US Open. (Samedi 9 septembre 2017) Rafael Nadal a dominé en demi-finales l'Argentin Juan Martin Del Potro 4-6, 6-0, 6-3, 6-2 et tentera de décrocher le 16e titre du Grand Chelem de sa carrière. (Vendredi 8 septembre 2017) Kevin Anderson disputera à 31 ans sa première finale de Grand Chelem. (Vendredi 8 septembre 2017) Madison Keys disputera sa première finale en Grand Chelem après sa victoire en demie-finale de l'US Open contre Coco Vandeweghe en deux sets. (Jeudi 7 septembre 2017) Sloane Stephens s'est qualifiée pour la finale dames de l'US Open en battant sa compatriote Venus Williams. (Jeudi 7 septembre 2017) Roger Federer s'est incliné en quarts de finale face au redoutable argentin Juan Martin del Potro. Rafael Nadal a battu Andrey Rublev en trois sets, se qualifiant ainsi pour les demi-finales de l'US Open. Le Sud-Africain Kevin Anderson s'est qualifié pour sa première demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem, qui le verra affronter vendredi l'Espagnol Pablo Carreno Busta. (Mercredi 6 septembre 2017) L'Américaine Venus Williams s'est qualifiée pour la première demi-finale de l'US Open où elle affrontera jeudi sa compatriote Sloane Stephens. (Mardi 5 septembre 2017) L'Espagnol Pablo Carreno Busta, 19e mondial, s'est qualifié pour les demi-finales en battant l'Argentin Diego Schwartzman, 33e au classement ATP, 6-4, 6-4, 6-2. Juan Martin del Potro s'est qualifié pour les quarts de finale en battant l'Autrichien Dominic Thiem, au terme d'un match de toute beauté et riche en rebondissements. Dans le même temps, Roger Federer n'a jamais tremblé en 8es de finale contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber. Rafael Nadal était pressé et a étrillé l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov plus tôt sur le Arthur Ashe. Au bout physiquement, Maria Sharapova s'est arrêtée en 8e de finale de l'US Open, éliminée en trois sets par la Lettone Anastasija Sevastova. Pour son premier huitième de finale en Grand Chelem à seulement 18 ans, le prodige canadien Denis Shapovalov a bousculé Pablo Carreno Busta, mais il a dû s'avouer vaincu. Roger Federer a effacé avec brio l'impression mitigée laissée par ses deux premiers matches en balayant l'Espagnol Feliciano Lopez. Rafael Nadal a, comme au tour précédent, concédé le premier set, avant de se réveiller pour empocher son billet pour les 8es de finale face à l'Argentin Leonardo Mayer. Maria Sharapova jouera les 8es de finale. La Russe s'est imposée 7-5 6-2 au 3e tour face à l'Américaine de 18 ans Sofia Kenin (WTA 139). Marin Cilic, 7e mondial et vainqueur de l'épreuve en 2014, a été éliminé dès le 3e tour par l'Argentin Diego Schwartzman. Rafael Nadal a eu besoin de quatre sets pour battre le Japonais Taro Daniel, 121e au classement ATP, au 2e tour de l'US Open. Roger Federer a eu besoin pour le deuxième match consécutif de cinq sets pour accéder au 3e tour. L'Allemand Alexander Zverev, 6e mondial, a été éliminé au 2e tour par le Croate Borna Coric 3-6, 7-5, 7-6 (7/1), 7-6 (7-4). Blessé l'épaule, Nick Kyrgios s'est fait sortir dès le premier tour par son compatriote John Millman. Roger Federer s'est fait peur avant de finalement s'imposer en 5 sets face à l'Américain Frances Tiafoe au 1er tour. Rafael Nadal s'est qualifié pour le 2e tour en battant le Serbe Dusan Lajovic, 85e au classement ATP, en trois sets. Les organisateurs ont annoncé que les matches programmés sur les courts extérieurs étaient reportés, soit un total de 56 matches à reprogrammer, a priori mercredi. L'Allemande Angélique Kerber a cédé son titre dès le 1er tour, s'inclinant lourdement (6-3 6-1) devant la Japonaise Naomi Osaka (WTA 45). Pour son premier match en Grand Chelem depuis sa suspension pour dopage, Maria Sharapova a éliminé la Roumaine Simona Halep après une immense bataille. Et une désillusion de plus pour Bernard Tomic. L'Australien, qui livre une saison 2017 juste catastrophique, est éliminé dès le 1er tour par le Luxembourgeois Gilles Muller. En grande forme depuis quelques mois, Garbine Muguruza, la championne de Wimbledon, a impressionné au 1e tour en étrillant la pauvre Varvara Lepchenko. L'Américain J.C. Aragone n'a arraché que sept petits jeux au Sud-Africain Kevin Anderson, mais le 534e mondial, diabétique, a réussi ce qui lui a semblé impossible après deux mois de coma en 2012: disputer un tournoi du Grand Chelem. Marin Cilic (no 5) a signé un retour gagnant sur le circuit. Au repos forcé depuis sa finale perdue à Wimbledon face à Roger Federer, le vainqueur de l'édition 2014 a souffert pour prendre la mesure de Tennys Sandgren (ATP 104).

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que l'US Open est émaillé d'exploits réalisés par des joueurs qui n'ont pas encore 20 ans comme le Canadien Denis Shapovalov et le Russe Andrey Rublev, tombeurs respectivement du Français Jo-Wilfried Tsonga et du Bulgare Grigor Dimitrov, Roger Federer se garde bien d'annoncer la prise de pouvoir des jeunes ambitieux.

«Je ne suis pas sûr que cela va être si ouvert que cela (en 2018), car on ne sait pas comment les joueurs qui ne sont pas là à New York vont revenir», a-t-il déclaré en pensant à Novak Djokovic, Andy Murray, Stan Wawrinka ou encore Kei Nishikori et Milos Raonic, blessés. «Ils vont peut-être revenir revigorés, ils auront eu du temps pour s'entraîner», a indiqué le Bâlois qui a lui-même fait une pause de six mois en 2016 pour soigner un genou et son dos et qui réalise en 2017, à 36 ans, l'une des meilleures saisons de sa carrière.

«En fait, ce qui va rendre les choses intéressantes, c'est que ces joueurs reviendront avec un classement différent (plus bas, NDLR), cela va donner des tableaux intéressants, pour ne pas dire plus, comme on l'a vu en Australie avec moi et Rafa», a rappelé Roger Federer qui avait débuté la saison à la 17e place mondiale. «Ce qui est intéressant là, c'est que le groupe de joueurs concernés est plus important», a-t-il constaté.

Roger Federer reste persuadé que le «Big Four» qu'il compose avec Nadal, Djokovic et Murray, et qui domine quasiment sans partage le tennis mondial depuis 2000, va continuer son règne en 2018 et peut-être même au-delà. «La relève va se produire un jour, cela pourrait très bien se passer l'an prochain, mais je prédis que cela va prendre encore quelques années», a assuré le joueur aux 19 titres du Grand Chelem.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Auguste Wiseman le 01.09.2017 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le meilleur de tous les temps

    Il va prouver qu'il a raison! Au grand damne des petits détracteurs qui n'ont rien fait de leur vie et qui le jalousent. Long tennis life Roger!

  • Genfois le 01.09.2017 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    paRFaitement raison

    Il n'a pas tort ! Mais c'est sur que la jeune génération (Zverev, Shapovalov,...) arrive en force et que les anciens vont devoir se battre dès la première semaine des grands tournois si ils veulent continuer à gagner. Et tous ceux qui disent "ils sont finis, qu'ils laissent leurs places aux jeunes"... C'est aux jeunes de les battre et de les pousser à la retraite. Le passage du flambeau se fera comme ça et non avec une retraite au sommet de leur gloire !

  • Fed le 01.09.2017 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    express

    D'ici qu'un jeune joueur ait le même palmarès que Federer, mes arrières-petites filles seront déjà à la retraite. Seul et unique au monde, longue carrière à toi immense FED !

Les derniers commentaires

  • Titane62 le 01.09.2017 22:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien à fiche

    On s'en fiche comme de l'an 5500 avant les dinosaures.... la paix stp

  • Auguste Wiseman le 01.09.2017 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le meilleur de tous les temps

    Il va prouver qu'il a raison! Au grand damne des petits détracteurs qui n'ont rien fait de leur vie et qui le jalousent. Long tennis life Roger!

    • Arthur Sage le 03.09.2017 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Auguste Wiseman

      Mais...mais...mais tout le monde aime Roger Federer, non ?

  • Fed le 01.09.2017 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    express

    D'ici qu'un jeune joueur ait le même palmarès que Federer, mes arrières-petites filles seront déjà à la retraite. Seul et unique au monde, longue carrière à toi immense FED !

  • Genfois le 01.09.2017 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    paRFaitement raison

    Il n'a pas tort ! Mais c'est sur que la jeune génération (Zverev, Shapovalov,...) arrive en force et que les anciens vont devoir se battre dès la première semaine des grands tournois si ils veulent continuer à gagner. Et tous ceux qui disent "ils sont finis, qu'ils laissent leurs places aux jeunes"... C'est aux jeunes de les battre et de les pousser à la retraite. Le passage du flambeau se fera comme ça et non avec une retraite au sommet de leur gloire !

  • mouton de Vidy le 01.09.2017 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    Homilétique

    Après Madame Soleil, le prédicateur Roger prédit aussi un loup, un agneau et l'Apocalypse pour les brebis.

    • C. Celaoui le 01.09.2017 18:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @mouton de Vidy

      Si c'est pour faire des commentaires aussi enfantins, autant s'abstenir! Je me demande si les gens s'en foutraient autant de se ridiculiser avec des messages du genre, si le vrai nom de l'auteur apparaissait!...