Tennis - Coupe Davis

14 septembre 2017 13:14; Act: 14.09.2017 15:53 Print

La Suisse va se maintenir. Mais à quoi bon?

Henri Laaksonen et Marco Chiudinelli seront favoris à Bienne face aux Biélorusses en barrage de la Coupe Davis.

storybild

La Suisse a vraiment été gâtée par le sort avec la réception d'une équipe de seconde zone amoindrie de surcroît par l'absence de son leader. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le maintien dans le Groupe mondial pour quoi faire ? Telle est la question qui peut se poser à la veille du barrage de Coupe Davis qui opposera à Bienne la Suisse à la Biélorussie. Victorieux de cet adversaire à deux reprises déjà, à Saint-Gall en 2000 (3-0) et à Minsk en 2008 (3-1), la Suisse aborde cet acte III avec l'étiquette de favori.

Henri Laaksonen (ATP 115) et Marco Chiudinelli (ATP 262), qui seront titularisés en simple ce vendredi, possèdent une certaine marge malgré la modestie de leur classement face à des Biélorusses qui évolueront sans leur no 1. Egor Gerasimov (ATP 126) est, en effet, resté à Minsk pour des raisons que son capitaine Vladimir Voltchkov n'a pas vraiment dévoilées.

Match à sens unique

Ce match qui devrait, selon Swiss Tennis, attirer 1500 spectateurs par jour s'annonce à sens unique. Ainsi ce vendredi, Laaksonen et Chiudinelli affronteront les 390e - Yaraslav Shyla - et 333e - Dzmitry Zhyemont - joueurs mondiaux. Ne pas mener 2-0 au terme de la première journée relèverait de la faute professionnelle.

Comme l'an dernier pour le déplacement en Ouzbékistan, la Suisse a vraiment été gâtée par le sort avec la réception d'une équipe de seconde zone amoindrie de surcroît par l'absence de son leader. Le sort aurait pu, en effet, envoyer la formation de Severin Lüthi aux Pays-Bas, en Colombie, au Brésil ou au Portugal où rien n'aurait été simple.

Si elle s'impose ce week-end, la Suisse connaîtra ce mercredi son adversaire pour le premier tour du Groupe mondial 2018, agendé aux 2, 3 et 4 février prochain. Un premier tour que Roger Federer et Stan Wawrinka, à moins d'une surprise aussi heureuse que divine, ne disputeront pas.

Une fois de plus, le valeureux Henri Laaksonen sera envoyé au combat, comme cette année à Birmingham face aux Etats-Unis ou l'an dernier à Pesaro devant l'Italie, sans pratiquement aucun espoir de gagner la rencontre quelle que soit la bravoure qu'il pourra témoigner.

Laaksonen bien trop seul

Onzième joueur suisse de l'histoire à entrer dans le top 100 de l'ATP, le Schaffhousois sera malheureusement trop seul pour conférer une réelle légitimité à la présence de la Suisse dans ce Groupe mondial 2018 même si elle a gagné sa place sur le court.

Marco Chiudinelli s'apprête, en effet, à mettre un terme à une très longue carrière entravée par de trop nombreuses blessures. Derrière, Yann Marti (ATP 455) a disparu dans les oubliettes de l'histoire depuis son coup de sang à Liège en 2015 et la relève peine à pointer le bout de son nez. Antoine Bellier (ATP 760) et Johan Nikles (ATP 921) n'ont toujours pas le coffre pour évoluer à un tel niveau.

Cette année, l'unique bonne surprise fut la progression du Tessinois Luca Margaroli en double. Aujourd'hui classé au 146e rang de la discipline à l'ATP, il mérite sa première sélection. Severin Lüthi l'a finalement intégré au sein de l'équipe au détriment de Bellier qui avait, faut il le rappeler, gagné le point du maintien l'an dernier à Tachkent.

Belle histoire terminée

Trois ans après une demi-finale à Genève face à l'Italie qui avait attiré près de 60'000 spectateurs sur l'ensemble des trois jours, la belle histoire entre la Coupe Davis et la Suisse est bel et bien terminée. On ne retrouvera jamais la ferveur qui avait accompagné la marche triomphale de l'équipe de 2014 jusqu'à la terre des «Mousquetaires» à Lille.

Roger Federer et Stan Wawrinka, même s'il a très longtemps chéri cette épreuve, n'ont aucune bonne raison, au stade actuel de leur carrière, de repartir pour une nouvelle campagne. Ils savent tous deux quel est le prix à payer pour en conduire une jusqu'à son terme. Personne n'a le droit de leur jeter la pierre.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Blob le 14.09.2017 15:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Déçu je suis déçu

    Ben moi je trouve qu'ils pourraient jouer quand même ! Ne serait-ce que pour redonner au public un peu de ce que le public leur a donné tout au long de leur carrière !

  • Mansan le 15.09.2017 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais vous allez leur foutre la paix !

    Mais arrêter de les emmerder ! Ils ont pris leurs décisions et vous ne pourrez rien n'y changer. Et on va attendre qu'ils prennent leurs retraites pour faire une nouvelle équipe ? Autant commencer maintenant quite a végéter pendant un certain temps en groupe B. Mais il faut continuer à les soutenir. Hop Suisse !

  • Haoxman le 14.09.2017 17:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Facile

    Pour à nouveau gagner le saladier contre les Français, c'était tellement facile que ça serait bête de se priver!

Les derniers commentaires

  • Mansan le 15.09.2017 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais vous allez leur foutre la paix !

    Mais arrêter de les emmerder ! Ils ont pris leurs décisions et vous ne pourrez rien n'y changer. Et on va attendre qu'ils prennent leurs retraites pour faire une nouvelle équipe ? Autant commencer maintenant quite a végéter pendant un certain temps en groupe B. Mais il faut continuer à les soutenir. Hop Suisse !

  • Philu le 15.09.2017 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu trop ?

    Pourquoi faire cette coupe ? Les tennismans/womans, ont un calendrier déjà chargé, c'est comme le foot, la C1 OK, l'europa ligue, OK. Mais : la super coupe, la super super coupe du champion, la super super super coupe du vainqueur de la coupe des super coupe etc.etc.(j'image bien entendu) Mis à part faire du pognon. Alors la coupe Davis, pour le prestige oui, mais en général il se passe quoi après ? Les sportifs sont souvent à la peine. Alors quelle utilité dans une saison, pourquoi ne pas la faire tous les 4 ans comme d'autres compétitions sportives ?

  • yan mahre le 14.09.2017 23:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout petit

    Pas assez de $... RF tes ex fans sont dégoûtés.

  • Haoxman le 14.09.2017 17:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Facile

    Pour à nouveau gagner le saladier contre les Français, c'était tellement facile que ça serait bête de se priver!

  • Blob le 14.09.2017 15:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Déçu je suis déçu

    Ben moi je trouve qu'ils pourraient jouer quand même ! Ne serait-ce que pour redonner au public un peu de ce que le public leur a donné tout au long de leur carrière !

    • R.Fait le 14.09.2017 22:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Blob

      Pas assez de $ pour le dieu vivant. Quelle ingratitude envers le public suisse. tout petit monsieur.

    • D. Intéressé le 14.09.2017 23:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Blob

      Merci RF. Ton public te comprend. Pourquoi te fatiguer pour.. .rien. Super

    • M. Erci le 14.09.2017 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Blob

      RF regarde toi bien dans le miroir demain matin.

    • Mansan le 15.09.2017 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Blob

      22 tournois du grand chelem, une coupe Davis et une médaille d'or, à eux deux. C'est vrai qu'ils nous ont rien donné.

    • Chris67 le 15.09.2017 14:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Blob

      Mirka lui interdit, c'est elle qui porte le pantalon et lui le fric ....

    • Ccklan le 18.09.2017 14:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mansan

      Du coup pourquoi s'arrêter?