Tennis

27 septembre 2017 10:33; Act: 27.09.2017 13:27 Print

Laaksonen en quarts à Shenzhen

Henri Laaksonen s'est imposé en trois sets face au Roumain Marius Copil (ATP 83).

storybild

Henri Laaksonen poursuit sa route au tournoi de Shenzhen. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Henri Laaksonen (ATP 107) atteint pour la deuxième fois de sa carrière les quarts de finale d'un tournoi ATP. A Shenzhen, en Chine, le Schaffhousois de 25 ans a franchi le deuxième obstacle sur sa route en battant le Roumain Marius Copil (ATP 83) 4-6 6-4 6-3.

Cette performance intervient un peu plus de deux mois après que le binational helvético-finlandais s'est fut pour la première fois hissé en quarts, à Bastad en Suède. Pas de doute, Laaksonen est sur une belle pente ascendante. Celui qui est devenu le pilier de l'équipe de Suisse de Coupe Davis a su se remettre de la perte du premier set - il fut breaké au 5e jeu - pour ravir deux fois le service du Roumain au deuxième, avant de le dominer clairement dans une manche décisive qui l'aura vu gagner 20 de ses 21 points sur son service! Sur l'ensemble du match, il a claqué 17 aces.

Pas facile

Laaksonen, comme l'avait montré sa première incursion dans le top 100 cet été, a indiscutablement gagné en fond de jeu et en constance sur le plan mental. Marius Copil n'était pas un «client» facile. Ce solide joueur d'Arad venait d'atteindre les quarts de finale à Metz en battant au passage le Français Lucas Pouille. Il n'a jamais été aussi bien classé qu'actuellement.

Dans la métropole chinoise, Laaksonen jouera en quarts de finale contre le qualifié chinois Zhizhen Zhang (ATP 495), qui a éliminé en la tête de série no 5, l'Italien Paolo Lorenzi. Il a de bonnes chances de revenir dans les cent meilleurs mondiaux au terme de cette semaine.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.