Tennis

26 septembre 2017 18:32; Act: 27.09.2017 07:23 Print

Laver Cup: show génial ou business trop visible?

Le scénario de la nouvelle compétition lancée par Roger Federer et son clan était parfait. Cousu de fil blanc pour certains. Est-ce allé trop loin?

Sur ce sujet
Une faute?

Tout s'est déroulé comme dans un rêve, le week-end dernier, à l'O2 Arena de Prague. Décor fabuleux, jeunes loups qui créent presque la surprise et Federer himself qui donne les points du succès à l'équipe d'Europe, en venant à bout de Nick Kirgyos et du «reste du monde». 11-9 pour le Suisse dans le super tie-break du dernier match décisif, après avoir sauvé des balles de match. En un mot? «PeRFect».

Sondage
Que pensez-vous de cette Laver Cup?

Un scénariste - ou un génie du marketing, c'est selon - n'aurait pas pu faire mieux. Les meilleurs tennismen du monde (ou du moins ceux qui sont encore valides en cette fin de saison) ont semblé jouer le coup à fond, tous prompts à serrer le poing en direction de leur «clan» assis sur un canapé derrière eux, à grand renforts de «Vamos», «Davai» et autres «Come on»! Encore mieux: on aura enfin pu voir le Bâlois faire cause commune avec son «meilleur ennemi» de l'époque Rafael Nadal en double. Gagné, bien évidemment.


Ceux qui ont découvert le court pragois ont été littéralement soufflés. Le décor inventé pour l'occasion donnait presque l'impression de se trouver dans un jeu électronique. Les parties, elles, ont été disputées et n'ont jamais tourné à l'exhibition genre Yannick Noah face à Mansour Bahrami. Mieux, l'enjeu - si enjeu il y avait vraiment, finalement - a tenu en haleine tout ce petit monde jusqu'au dimanche soir.

Mais on est tout de même en droit de se poser des questions sur cette compétition qui n'a absolument rien d'officiel. Elle a rassemblé certains joueurs qui avaient snobé la Coupe Davis quelques jours plus tôt et aussi des éléments qu'auraient bien voulu pouvoir se payer quelques tournois ATP qui sont en mode survie, comme celui qui se déroulait à Metz aux même dates.

Pour faire le déplacement et après l'avoir emporté à Prague, les têtes d'affiche de l'équipe européenne ont chacune touché la bagatelle de 250'000 euros (286'000 francs), d'après le New York Times. Même Dominic Thiem, utilisé à une seule reprise par le «capitaine» Björn Borg en République tchèque, a engrangé cette somme. Le vainqueur du tournoi mosellan, Peter Gojowczyk, a quant à lui dû se contenter de quelque 86'000 euros (98'000 francs). L'Allemand aura au passage gratté 250 points au classement mondial. L'argent ne fait pas tout, mais tout de même.


De plus, on peut aussi se demander si la démarche de Federer et de son clan est bien loyale, par rapport à un circuit ATP auquel il doit sa gloire. Car l'idole de tout un peuple, voire du monde entier, s'est mise en concurrence directe avec les compétitions «traditionnelles» et cela devrait se reproduire trois années sur quatre. La prochaine Laver Cup est déjà programmée aux mêmes dates, à Chicago en 2018, et ne devrait être mise sur pause que les années olympiques. Dire que certains des cadors se plaignaient du trop grand nombre de tournois...

Julien Boutter, boss du tournoi français, n’a pas hésité à parler de «concurrence déloyale», en évoquant cette nouvelle épreuve. «Je trouve ça même très limite, disait-il en juillet dernier. C'est le circuit qui a permis à Roger Federer d'être ce qu'il est, se poser en frontal du calendrier ATP, ce n’est pas très respectueux. Les directeurs de tournois sont très souvent des passionnés, qui se battent tous les jours pour leur événement, et là en face de nous, se pose un événement de cette ampleur. C’est inquiétant de ne pas être plus protégé que cela.»

«J'espère que c'est le début d'une grande histoire!», jubilait quant à lui l'homme aux 19 titres du Grand Chelem avant même le lancement de «sa» compétition. Pour la première, le public a suivi, les médias un peu moins et certains joueurs de niveaux inférieurs ont été oubliés alors qu'ils jouaient, eux, des «matches qui comptent». Et quid des Novak Djokovic, Andy Murray ou Stan Wawrinka? Forfait de fait sur blessures, auraient-ils été conviés, eux qui ne sont pas forcément dans les petits papiers personnels de «RF»? Auraient-ils accepté l'invitation pour ce show? Et vous, qu'avez-vous pensé de ce grand raout sans véritable valeur sportive?

(rca)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Guillou le 26.09.2017 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo messieurs

    Et ben moi je trouve que ces joueurs qui s'affrontent à longueur d'année et qui jouent l'espace d'un week-end pour une même équipe est quelque chose de formidable !Alors bravo à Federer et à tout ces joueurs qui ont prouvés que le sport n'est pas qu'une question de rivalité !

  • CG le 26.09.2017 19:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Logique...

    Mais évidemment que c'est un business... Tous les sports pro le sont... (et je ne parle pas que du foot....) Après, on regarde ou pas, on prends ou pas un billet... chacun est libre...

  • Larmailli le 26.09.2017 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Article info ou intox ?

    Show, Business ou showbiz, on sen fout car cela enchante des milliers de spectateurs et fans et cest tant mieux. Nen déplaise aux rabat-joie.

Les derniers commentaires

  • Schweiz le 27.09.2017 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chauvins les suisses

    Moi qui croyais les français chauvins, prétentieux et arrogants ! Finalement les suisses sont les mêmes et cela uniquement car RF y a joué et a l'initiative ... si RF n'avait pas été de la partie tous le monde aurait trouvé ce gala Pipo sans intérêt ... tout comme le jour où ça se fera sans RF !... en fait on est bien les mêmes que les français

  • Anne le 27.09.2017 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    que les vieux soutiennent les jeunes !

    Cette initiative serait bien plus utile si l'argent gagné servait à la formation de jeunes tennismans ou au soutien de club de formation, au lieu d'enrichir encore ceux qui en ont plein les poches.

  • hop suisse le 27.09.2017 08:28 Report dénoncer ce commentaire

    money money money

    ils sont tous là entrain de chouiner qu'il y a trop de tournois et ensuite ils organisent celui là. Même si c'est super de voir ces joueurs d'exception jouer ensemble. Pourquoi ne pas jouer lors de la coupe davis pour son pays? Ca pue le fric quand même

    • Marco_Polo le 27.09.2017 17:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @hop suisse

      La Laver cup c'est 1 week-end, la coupe David c'est plusieurs date qui se déroulent en même temps que des tournois ATP, il est la le soucis pour les joueurs. C'est pas qu'il y en a trop, c'est que le calendrier est mal foutu.

  • Valou le 27.09.2017 08:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Money money

    Les mêmes joueurs se plaignent d'un calendrier trop chargé...

  • OrNotBillag le 27.09.2017 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Billag

    126 chaînes tv ont retransmis la compétition, pas la Suisse. Est-ce que Federer et Godsick auraient accepté un "prix d'amis" pour la retransmission à la maison? Si on avait pu voir les matchs en live, on aurait eu les mêmes réactions outrées?