Tennis – Masters

14 novembre 2017 19:06; Act: 15.11.2017 07:51 Print

Place au choc le plus attendu du groupe

par Oliver Dufour, Londres - Roger Federer se méfie d'Alexander Zverev, qui l'a déjà battu deux fois en compétition officielle par le passé. Ils joueront mardi soir (21h) au Masters.

Sur ce sujet
Une faute?

L’Allemand de 20 ans est l’une des étoiles montantes du tennis professionnel. Déjà trop fort, bien que qualifié, pour les Next Gen Finals, le Masters des moins de 21 ans, conclues dimanche à Milan et dont il devait être la tête d’affiche, Alexander Zverev, précoce No 3 mondial, a préféré se focaliser pleinement sur sa première apparition dans le «vrai» tournoi des étoiles. Car enchaîner deux événements aurait été manquer de bon sens. Roger Federer acquiescera, lui qui a préféré le repos à une participation au Masters 1000 de Paris, disputé juste après sa victoire au tournoi de Bâle.

C’est justement face au sextuple vainqueur du Masters de fin de saison que Sasha – diminutif d’Alexandre en russe – Zverev aura mardi soir l’occasion de montrer s’il peut prétendre à une véritable performance à Londres, malgré son statut de bizuth. Dimanche, le droitier allemand a récolté son 6e succès en 7 matches face à un adversaire du top 5. Marin Cilic, 5e joueur mondial, a fini par plier (6-4 3-6 6-4) après avoir pourtant poussé Zverev dans les cordes. Usé, ce dernier a trouvé les ressources morales et physiques pour éviter un double break de retard dans l’ultime set.

De quoi espérer un beau combat face à Federer pour leur deuxième match de la poule Becker. Les deux adversaires ont d’ailleurs chacun remporté deux de leurs quatre précédentes confrontations. Le nouveau-venu, qui reste sur un triomphe face au Bâlois en finale à Montréal en août, mène même 3-2 si l’on compte sa victoire en «amical» lors de la Hopman Cup en janvier dernier. Il fera tout pour être le premier à voler ne serait-ce qu’un set à «RF» cette année à Londres, après un Wimbledon parfait et un départ idéal à l’O2 Arena. «Lorsque ça roule pour lui, ça roule fort. Et ça fait un peu peur», a admis Federer dimanche. Une victoire en deux sets qualifierait déjà le No 2 mondial pour les demi-finales. Pour Zverev, un succès cumulé avec une victoire de Cilic face à Jack Sock cet après-midi (15h) lui ouvrirait aussi les portes du dernier carré.