Tennis

13 juin 2018 14:24; Act: 13.06.2018 15:23 Print

Wawrinka ne jouera pas Gstaad

Le Vaudois a déclaré forfait pour le tournoi bernois afin de se ménager.

storybild

(Photo: Keystone/archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Stan Wawrinka ne sera finalement pas à Gstaad cet été. Le Vaudois s'est retiré du J. Safra Sarasin Swiss Open (21-29 juillet), où il avait prévu de faire son retour après cinq ans d'absence.

Stan Wawrinka a aussi renoncé à jouer à Bastad en Suède la semaine précédente, là aussi sur terre battue. Il a dit avoir pris cette décision par mesure de précaution. Le joueur de St-Barthélemy veut ainsi éviter de trop alterner les surfaces, sachant qu'il sera à l'oeuvre sur gazon ces prochaines semaines au Queen's puis à Wimbledon.

«Ce n'est jamais agréable de renoncer à des tournois. Mais je dois écouter mon équipe médicale et suivre ses conseils», a expliqué mercredi Stan Wawrinka, cité dans un communiqué. «J'ai beaucoup travaillé depuis presque un an pour revenir à un bon niveau et je n'ai pas envie de prendre de risque», a-t-il ajouté.

Au 263e rang ATP

On rappellera en effet que le Vaudois se remet à peine d'une blessure au genou gauche, qui l'avait tenu éloigné du circuit durant toute la deuxième moitié de la saison 2017. Retombé au 263e rang à l'ATP, l'ex no 3 mondial n'a gagné que quatre matches en sept tournois cette année.

Ce n'est pas la première fois que Stan Wawrinka fait, malgré lui, faux bond à Gstaad. Un tournoi où il a connu des fortunes diverses, entre résultats probants (finale en 2005), forfaits et défaites prématurées. Pour sa dernière apparition, lors de l'édition 2013, il avait été contraint à l'abandon en quart de finale. «Gstaad a beaucoup d'importance à mes yeux, et j'espère revenir sur ce magnifique tournoi dans le futur», a-t-il assuré.

A Fognini de jouer

L'absence du Vaudois est, évidemment, un coup très dur pour les organisateurs, qui pensaient donner du lustre à leur tournoi avec la présence du triple vainqueur en Grand Chelem. «Nous regrettons l'absence de Stan, surtout pour nos spectateurs. Mais nous comprenons sa décision et pourquoi il l'a prise», a relevé Jean-François Collet, le directeur du tournoi.

Orphelin de Stan Wawrinka, Gstaad doit s'en remettre à l'imprévisible Fabio Fognini. L'Italien fait désormais figure de tête d'affiche dans l'Oberland, où il avait été titré l'an dernier.

(nxp/ats)