Tennis

16 juillet 2017 23:20; Act: 16.07.2017 23:20 Print

Wimbledon: où s'arrêtera Roger Federer?

Après avoir remporté le tournoi de Wimbledon, le «Maître» suisse de bientôt 36 ans n'envisage pas encore de s'arrêter.

Voir le diaporama en grand »
Roger Federer embrasse le trophée du vainqueur pour la huitième fois à Wimbledon, un record (Dimanche 16 juillet 2017). Roger Federer en larmes avant la cérémonie (Dimanche 16 juillet 2017). Roger Federer célèbre sa victoire face au Croate Marin Cilic en finale (Dimanche 16 juillet 2017). Roger Federer célèbre son retour en finale de Wimbledon après sa victoire contre le Tchèque Tomas Berdych (Vendredi 14 juillet 2017). Roger Federer célèbre sa qualification pour les demi-finales après sa victoire contre Milos Raonic (Mercredi 12 juillet 2017). Roger Federer se laisse prendre en photo après sa victoire contre Grigor Dimitrov en 8es de finale (Lundi 10 juillet 2017). Roger Federer a régalé le public du Centre court lors de sa victoire au 3e tour contre l'Allemand Mischa Zverev (Samedi 8 juillet 2017). Roger Federer n'a pas du tout tremblé face au Serbe Dusan Lajovic au 2e tour (Jeudi 6 juillet 2017). Roger Federer n'a pas eu à forcer au 1er tour grâce à l'abandon à 6-3 3-0 de Alexandr Dolgopolov (Mardi 4 juillet 2017). Roger Federer pose avec deux petites filles après une session d'entraînement (Lundi 3 juillet 2017). Roger Federer pose avec ses fans après une session d'entraînement (Lundi 3 juillet 2017). Roger Federer pose avec son trophée à côté de la top model et actrice tchèque Eva Herzigova (Dimanche 25 juin 2017). Roger Federer soulève son trophée après sa victoire en finale du tournoi de Halle (Dimanche 25 juin 2017) Roger Federer (ATP 5) a conquis dimanche son neuvième titre sur le gazon de Halle, le quatrième de l'année et le 92e au total sur l'ATP Tour. (25 juin 2017) Roger Federer s'est aisément imposé 6-1 6-3 en 53' face à l'Allemand Alexander Zverev (ATP 12) dans une finale disputée sous le toit en raison de la pluie. (Dimanche 25 juin 2017) Roger Federer s'est qualifié samedi pour la finale du tournoi sur gazon de Halle en éliminant Karen Khachanov. (Samedi 24 juin 2017) Roger Federer est en demi-finale à Halle. Le Bâlois continue sa belle semaine sur le gazon allemand (Vendredi 23 juin 2017). Roger Federer s'est qualifié pour les quarts de finale du tournoi ATP 500 de Halle à la faveur de son succès 7-6 (7/4) 6-4 devant l'Allemand Mischa Zverev (ATP 29). (Jeudi 22 juin 2017) Roger Federer a passé sans encombre le 1er tour à Halle. Le no 5 mondial s'est imposé 6-3 6-1 en 52' face au «lucky loser» Yuichi Sugita (ATP 66), qui a profité du forfait sur blessure du Taïwanais Lu Yen-Hsun pour intégrer le tableau final. (Mardi 20 juin 2017) Surprise à Stuttgart! Pour son premier match 2017 sur gazon, Roger Federer a été battu par Tommy Haas. (14 juin 2017) Reposé Roger Federer fait son retour mercredi sur le circuit. Il en a profité pour faire quelques confidences : «J'ai un très bon état de fraîcheur et je suis en confiance.» (12 juin 2017) Roger Federer fera son grand retour le 14 juin au tournoi de Stuttgart, en Allemagne. (3 juin 2017) Roger Federer annonce ce lundi soir qu'il ne participera pas à Roland-Garros. (15 mai 2017) Federer entamera sa préparation sur gazon le 12 juin à Stuttgart, en vue tournoi ATP 500 de Halle. (Jeudi 11 mai 2017) «Je serai inspiré et motivé à mon retour», promet le Bâlois qui se confie avant de rejoindre Dubaï où il va préparer la suite de sa saison. (Lundi 10 avril 2017) Roger Federer et Andy Murray à Zurich avant l'événement de charité «Match for Africa 3» (Lundi 10 avril 2017). Roger Federer et Andy Murray tapent la balle à Zurich avant l'événement de charité «Match for Africa 3» (Lundi 10 avril 2017). Roger Federer et Andy Murray sur un bateau à Zurich avant l'événement de charité «Match for Africa 3» (Lundi 10 avril 2017). Roger Federer pose avec le trophée du vainqueur avec le centre-ville de Miami à l'horizon derrière lui (Dimanche 2 avril 2017). Roger Federer pose pour les photographes avec le centre-ville de Miami à l'horizon derrière lui (Dimanche 2 avril 2017). Roger Federer poursuit sa folle année 2017! Après l'Open d'Australie et Indian Wells, le Bâlois s'est adjugé le Masters 1000 de Miami en battant Rafael Nadal en finale (6-3 6-4). (Dimanche 2 avril 2017) Le Bâlois change son tee-shirt durant le match contre l'Australien Nick Kyrgios à l'Open de Miami, match qu'il a gagné 7-6 (9), 6-7 (9), 7-6 (5). (vendredi 31 mars 2017) Le Suisse s'est qualifié pour la finale du Masters 1000 de Miami en battant l'Australien Nick Kyrgios, 7-6 (11/9), 6-7 (9/11), 7-6 (7/5). (Vendredi 31 mars 2017) Federer: «Aujourd'hui dans les moments cruciaux d'un match, je parviens à trouver le relâchement et l'agressivité nécessaires, (Jeudi 30 mars 2017) Roger Federer après sa victoire face à Berdych en quarts de finale à Miami. (Jeudi 30 mars 2017) Roger Federer s'est qualifié face à Roberto Bautista Agut pour les quarts de finale à Miami. (Mardi 28 mars 2017) Roger Federer n'a pas manqué ses retrouvailles avec Juan Martin Del Potro. Trois ans et demi après leur dernier match, le Bâlois a écarté l'Argentin au 3e tour (Lundi 27 mars 2017). Roger Federer a battu Francis Tiafoe en deux sets au Masters 1000 de Miami. (Samedi 25 mars 2017) Roger Federer arrive pour parler aux médias à quelques heures du début du tournoi de Miami (Jeudi 23 mars 2017). Roger Federer soulève le trophée du vainqueur à Indian Wells, devant son compatriote vaudois Stan Wawrinka (Dimanche 19 mars 2017) Sur l'estrade, Roger Federer savoure sa victoire lors du premier Masters 1000 de l'année (Dimanche 19 mars 2017). «Le plan n'était pas de gagner l'Australie et Indian Wells. Le plan était de figurer dans le top 8 de l'ATP avant Wimbledon...», a déclaré Roger Federer après le match. (Dimanche 19 mars 2017) Roger Federer a dominé Stan Wawrinka en finale et remporté le tournoi d'Indian Wells. (Dimanche 19 mars 2017) Roger Federer s'est imposé face à l'Américain Jack Sock en demi-finale à Indian Wells. (Samedi 18 mars 2017) Roger Federer s'est qualifié pour les quarts de finale du Masters 1000 d'Indian Wells en surclassant l'Espagnol Rafael Nadal 6-2, 6-3. (Mercredi 15 mars 2017) Roger Federer a battu l'Américain Steve Johnson, 27e mondial. Il affrontera Nadal mercredi pour la 36e fois sur le circuit ATP. , 7-6 (7/3), 7-6 (7/4). (Mardi 14 mars 2017). Roger Federer a battu le Français Stéphane Robert (N.81) 6-2, 6-1 au 2e tour du Masters 1000 d'Indian Wells (Dimanche 12 mars 2017). Roger Federer parle aux médias lors de la conférence de presse avant le tournoi d'Indian Wells (8 mars 2017). Après plusieurs balles de match, Roger Federer est éliminé en trois sets par un inconnu, le Russe Evgeny Donskoy, à Dubaï (28 février 2017). Pour son retour après son sacre à Melbourne, Roger Federer domine facilement le Français Benoit Paire à Dubaï (27 février 2017). Roger Federer et le Tchèque Tomas Berdych durant un match d'exhibition à Prague, pour la promotion de la Laver Cup (20 février 2017). Roger Federer et sa femme Mirka ont assisté à la descente messieurs des Mondiaux de ski de St-Moritz (12 février 2017). Roger Federer est célébré par le supporters suisses à son arrivée à l'aéroport de Zurich-Kloten (31 janvier 2017). Roger Federer est à la Une de plusieurs médias suisses après son triomphe à l'Open d'Australie. Roger Federer pose avec le trophée à Melbourne,au lendemain de sa victoire face à Rafael Nadal en finale (30 janvier 2017). La joie de Roger Federer, après sa balle de match victorieuse face à Rafael Nadal en finale de l'Open d'Australie (29 janvier 2017). Roger Federer, après des années d'attente, décroche enfin son 18e titre du Grand Chelem (29 janvier 2017). Roger Federer et Rafael Nadal ont livré une finale d'anthologie, qui restera à coup sûr dans l'histoire (29 janvier 2017). Roger Federer a usé d'un temps mort médical pendant sa finale face à Rafael Nadal. Rare pour être souligné (29 janvier 2017). Dans le duel 100% suisse en demi-finale, Roger Federer s'est montré plus solide que Stan Wawrinka dans la cinquième manche (26 janvier 2017). En quart de finale, Roger Federer a fait complètement déjouer l'Allemand Mischa Zverev et son jeu offensif (24 janvier 2017). La joie du junior Roger Federer après son combat remporté en cinq sets face au Japonais Kei Nishikori en 8es de finale (22 janvier 2017). Il se savait attendu et Roger Federer n'a pas déçu. Pour son premier vrai test depuis son retour de blessure, le Bâlois a étrillé le Tchèque Tomas Berdych au 3e tour (20 janvier 2017). Roger Federer n'a pas été grandiose face à l'Américain Noah Rubin. Il a néanmoins passé le 2e tour (18 janvier 2017). Roger Federer a battu l'Autrichien Jürgen Melzer pour son entrée en lice à l'Open d'Australie (16 janvier 2017). Roger Federer s'amuse dans les tribunes lors de la Hopman Cup à Perth (4 janvier 2017). Belinda Bencic et Roger Federer ont joué ensemble en double mixte lors de ce tournoi d'exhibition en Australie (2 janvier 2017).

Une faute?

La retraite? Quelle retraite? Roger Federer n'envisage pas encore une fin de carrière, après avoir réussi un retour sensationnel et remporté, à près de 36 ans, un 19e trophée majeur, dimanche à Wimbledon.

Peut-on décemment concevoir la présence du «Maître» dans un peu plus de trois ans à Tokyo pour les jeux Olympiques? La question lui a été posée à Londres. «Je n'ai pas encore pris de décision à propos des JO. C'est encore loin», a répondu Federer, qui fêtera ses 39 printemps durant la quinzaine tokyoïte.

C'est un âge plus qu'avancé pour un joueur de tennis mais l'intéressé veut déjà revenir en 2018 à Wimbledon pour défendre son titre - «ce tournoi m'aide à durer», dit-il - et s'est engagé jusqu'en 2019 pour celui organisé chez lui à Bâle (ATP 500).

La santé, très important

«La santé tient une importance particulière dans mes choix. Je vais continuer d'être très prudent concernant le nombre de matches à jouer et sur ma forme physique», a-t-il expliqué durant le tournoi.

Prolonger l'aventure dépendra aussi de considérations familiales - il a quatre enfants - et sur sa capacité à gagner de grands tournois. «Il y a une différence entre participer et être en mesure de gagner», a souligné dimanche, le maestro helvète, qui n'en est pas à son premier come-back, loin de là.

En 2011, l'année de la montée en puissance de Novak Djokovic, les rumeurs de déclin avaient fleuri mais l'icône les avait fait faner l'année suivante avec un septième titre à Londres un an après et en trône récupéré au sommet de l'ATP.

Enième résurrection

Rebelote en 2013, l'une des pires années du Bâlois, qui avait chuté dès le deuxième tour à Londres et remporté un seul tournoi, à Halle. Puis Federer a retrouvé un excellent niveau, rejoué des finales en Grand Chelem - deux à Wimbledon (2014, 2015), une à l'US Open (2015) - mais durant ces années-là Djokovic était trop fort.

Après une annus horribilis en 2016, écourtée par un genou gauche récalcitrant, il renaît de ses cendres et remporte des trophées en suivant la cadence de ses jeunes années. Il s'est déjà adjugé deux des trois tournois du Grand Chelem du jamais-vu depuis... 2009.

Il sera l'un des grands favoris de l'US Open (28 août-10 septembre), où seuls Rafael Nadal et l'imprévisible Stan Wawrinka semblent en mesure de l'empêcher de triompher. Ce serait la première fois depuis 2008.

Car Djokovic envisage de prendre «une longue pause», voire de se faire opérer d'un coude douloureux et le N.1 mondial Andy Murray est loin de son niveau stratosphérique de la fin 2016.

Agenda adapté

L'Ecossais, à deux doigts de perdre son trône lors de Wimbledon, aura beaucoup de points à défendre. Nadal, son premier poursuivant, est à l'affût mais aussi Federer qui fera son retour sur le podium (3e) lundi.

Retrouver le sommet du classement ATP, pour la première fois depuis novembre 2012, est envisageable à condition de faire les bons choix de programmation et de maintenir le même niveau de jeu.

La clé du succès du Federer 2017, c'est d'avoir su adapter son agenda à son âge pour rester compétitif plus longtemps, en zappant notamment la tournée sur terre battue, la surface la plus exigeante, Roland-Garros inclus. «J'ai l'impression de travailler à mi-temps, ce qui n'est pas désagréable», apprécie le Suisse.

(nxp/afp)