Actualisé 14.10.2012 à 06:32

UBS

10'000 emplois risquent de disparaître

La banque UBS, qui a adopté un vaste programme d'économies, risque de faire disparaître 10'000 empois, selon le quotidien zurichois «Tages-Anzeiger».

Quelque 10'000 emplois sont menacés à la grande banque suisse UBS, écrit samedi le quotidien zurichois Tages Anzeiger, citant des sources proches de la direction générale.

La banque, qui a adopté un vaste programme d'économies, doit présenter ses résultats trimestriels le 30 octobre prochain et pourrait donner à cette occasion des indications sur la mise en oeuvre de ce programme.

A la fin juin 2012, la banque employait dans le monde 63'520 personnes dont 22'500 en Suisse.

Début 2008, avant l'éclatement de la crise financière, la banque employait encore 83'000 personnes dans le monde.

Selon le quotidien suisse, les suppressions d'emplois devraient toucher le service IT de la banque, où travaillent 8200 personnes, dont 3200 en Suisse.

Frais de fonctionnement

Ce service, dirigé par la Britannique Michele Trogni, doit considérablement réduire ses frais de fonctionnement d'ici 2015, avec un budget devant passer de 3,6 milliards de francs suisses (3 milliards d'euros) en 2012 à 2,25 milliards dans 3 ans.

Dans ce secteur, ajoute le journal, on s'attend à ce que la banque supprime 20% de tous ses effectifs, ce qui représenterait 12.700 personnes, dont 4500 en Suisse.

Une porte-parole d'UBS, interrogée par le journal, a refusé de commenter ces rumeurs.

Contactée par l'AFP, la banque n'a pas encore réagi.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!