Actualisé 18.04.2012 à 17:48

Vente aux enchères100'000 fr.: trop cher pour un prototype de Mac

L'un des modèles les plus prisés du monde informatique n'a pas trouvé preneur sur eBay.

Le premier prototype de Macintosh d'Apple intégrait un lecteur de disque propriétaire, avant qu'un lecteur de marque Sony lui soit finalement préféré pour la commercialisation. En janvier dernier, en tombant sur cet exemplaire unique sur un site dédié aux produits vintage d'Apple, un Canadien n'a pas hésité à tout faire pour l'acquérir pour «une importante somme d'argent». «Il n'était pas à vendre, raconte Adam sur le site Mashable. J'ai quand même envoyé un mail pour demander à son propriétaire s'il était intéressé. Il l'avait lui-même acheté pour 500 dollars.»

Adam a d'abord tentée de le refaire fonctionner. Mais il s'est cassé les dents sur le format disque propriétaire Twiggy, semblable aux anciennes disquettes 5,25 pouces, utilisé alors sur un autre modèle l'Apple Lisa. Mais en raison de son manque de fiabilité, Apple s'était tourné vers le lecteur 3,5 pouces de Sony pour la production du Macintosh 128k. Malheureusement pour Adam, bien qu'il ait travaillé à l'époque sur l'Apple Lisa, il n'a pas réussi à relancer son prototype. «Seule une version préliminaire de Mac OS peut faire l'affaire, commente Adam. Si quelqu'un peut l'avoir, c'est l'un des membres de l'équipe du début du Macintosh en 1983».

Revente à contre-coeur

Adam s'est donc résigné à le mettre en vente sur eBay. «Je sens que je ne suis pas la bonne personne pour le posséder. C'est vraisemblablement le plus ancien Macintosh de l'histoire. A mes yeux, sa place est dans un musée», argumente-t-il. Il l'a mis sous son pseudo «wozniac», «Et non pas 'wozinak' avec un 'k' comme Steve Wozniak le cofondateur d'Apple», précise-t-il, en insistant qu'il avait cet identifiant depuis 2007 sans aucune volonté d'induire quiconque en erreur.

Adam a fixé cependant la barre très haut, avec un prix fixé à 99'995 dollars. «Je ne suis pas riche et j'ai dépensé beaucoup d'argent pour cette machine. J'espère juste le vendre et récupérer une commission décente compte tenu de mon temps consacré», argumente-t-il. Reste que visiblement le prix fixé était trop cher. A la fin de l'enchère hier, son prototype n'avait pas trouvé preneur. Adam s'est donné une nouvelle chance en relançant l'offre, mais toujours au même prix.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!