Poupées: 100 millions de dommages et intérêts pour Barbie
Actualisé

Poupées100 millions de dommages et intérêts pour Barbie

Un tribunal de Californie a attribué à Mattel une indemnisation de 100 millions de dollars, après lui avoir donné raison face à son rival MGA Entertainement qui fabrique la poupée Bratz.

Mattel, propriétaire de la poupée Barbie, dénonçait des «pratiques commerciales injustes».

Le 18 juillet, ce tribunal de Californie, où se trouve le siège de MGA, avait donné raison à Mattel, qui faisait valoir que le designer Carter Bryant avait conçu la poupée Bratz alors qu'il était encore employé de Mattel, entre 1999 et 2000. Selon un communiqué de Mattel, le tribunal lui a attribué une indemnisation de 100 millions de dollars en compensation d'une violation des droits liés à la franchise des poupées Bratz.

«Mattel s'est engagé dans cette affaire surtout par principe. Nous avons une obligation envers nos employés et nos actionnaires de nous défendre contre la concurrence qui utilise des pratiques commerciales injustes», a indiqué le président de Mattel Bob Eckert, dans un communiqué.

La gamme de poupées Bratz, lancée par MGA en 2001, a eu un tel succès qu'elle a rapidement représenté une sérieuse concurrence pour Barbie. La blonde la plus célèbre du monde a un temps représenté 90% du marché de la poupée mannequin, faisant la fortune de son producteur Mattel.

Mattel, dont les résultats financiers souffrent du déclin commercial de Barbie, avait crié victoire après le verdict, même si la bataille est loin d'être terminée. Ce verdict n'est qu'une «première étape», avait rétorqué MGA, estimant qu'il ne porte que sur «la première génération» de croquis liée à Bratz, et non l'ensemble de la franchise Bratz. (ats)

Ton opinion