Grèce: 103 sociétés offshores inconnues du fisc

Actualisé

Grèce103 sociétés offshores inconnues du fisc

Une enquête a été ouverte par le gouvernement grec concernant une centaine de sociétés inconnues des impôts.

La Grèce découvre des sociétés cachées.

La Grèce découvre des sociétés cachées.

Le gouvernement grec va enquêter sur les comptes de 103 sociétés offshores inconnues de ses services fiscaux, a indiqué jeudi le ministère des Finances. Leur existence a été révélée par une enquête du consortium indépendant de journalisme d'investigation (ICIJ).

Partenaire de l'ICIJ (International Consortium of Investigative Journalists), qui a reçu une masse de données concernant des sociétés offshores, le journal «Ta Néa» affirme avoir identifié 107 sociétés grecques de ce genre, dont seules quatre sont enregistrées auprès des autorités fiscales.

Le fait que tant de sociétés «aient selon l'ICIJ, des activités échappant aux radars des autorités fiscales nous pose un grand problème», a affirmé le secrétaire général aux revenus publics du ministère Haris Théoharis à «Ta Néa».

«Nous allons examiner avec beaucoup d'attention ces éléments, et tenter de les exploiter de la meilleure manière possible, si des activités illégales ou infractions sont constatées», a ajouté ce responsable, récemment nommé pour doter le pays d'un mécanisme de perception fiscale efficace.

«Ce qui est légal est moral»

Le ministère des Finances avait récemment annoncé son intention de durcir le contrôle sur les sociétés offshores, qui ont constitué pendant des années l'un des dispositifs clés de l'évasion fiscale endémique en Grèce.

Un ex-ministre conservateur actuellement dans le collimateur de la justice, Georges Voulgarakis, avait même publiquement justifié son recours à ces pratiques financières, en affirmant que «ce qui est légal est moral». (ats/afp)

Ton opinion