11 septembre: «Soyez prêts à être bombardés»

Actualisé

11 septembre: «Soyez prêts à être bombardés»

Les Etats-Unis ont menacé de bombarder violemment le Pakistan après les attentats du 11 septembre, à moins qu'il ne coopère dans la guerre contre le terrorisme.

C'est ce qu'a déclaré le président pakistanais Musharraf dans une interview rendue publique jeudi.

Le président Pervez Musharraf a rapporté que la menace émanait de l'ex-secrétaire d'Etat adjoint Richard Armitage, mais qu'elle lui avait été signifiée par son directeur du Renseignement.

«Le directeur du Renseignement m'a déclaré que le secrétaire d'Etat adjoint (Richard Armitage) avait dit: 'soyez prêts à être bombardés. Soyez prêts à revenir à l'âge de pierre'», a déclaré le dirigeant pakistanais dans une interview avec l'émission «60 minutes» qui doit être diffusée dimanche sur la chaîne américaine CBS.

Soutien décisif

M. Musharraf, dont le soutien à la guerre déclenchée par Washington en Afghanistan a été décisif dans la chute du régime des talibans après les attentats de 2001, a qualifié la remarque de «très brutale», selon les extraits de l'entretien rendus publics par CBS. Mais «on doit réfléchir et prendre des mesures dans l'intérêt de la nation et c'est ce que j'ai fait», a-t-il dit.

Peu après les attentats du 11 septembre 2001, le Pakistan retirait son soutien aux talibans, qui abritaient les responsables du réseau Al-Qaïda, et devenait un allié de premier plan dans la «guerre contre le terrorisme» conduite par les Américains. Le Pakistan a arrêté plusieurs membres importants d'Al-Qaïda, dont Khaled Cheikh Mohammed, le cerveau présumé des attentats du 11- Septembre.

80'000 soldats

Le pays a déployé quelque 80 000 soldats à la frontière avec l'Afghanistan pour traquer les militants proches des talibans ou d'Al-Qaïda qui s'introduisaient au Pakistan pour fuir l'invasion américaine de l'Afghanistan.

Selon les affirmations de M. Musharraf, les Américains auraient aussi exigé que le Pakistan ouvre ses postes frontières et ses bases aux militaires américains menant leur combat contre les talibans, dont le régime a été renversé fin 2001. (ats)

Ton opinion