Actualisé 15.10.2012 à 17:50

Libye

120 prisonniers s'évadent à Tripoli

Environ 120 prisonniers de droit commun se sont évadés lundi de la prison de Jedaida à Tripoli, la capitale de la Libye.

«Environ 120 détenus de droit commun se sont évadés aujourd'hui de la prison de Jedaida. Les services de sécurité sont en état d'alerte et tentent de les arrêter», a déclaré à l'AFP le chef de la garde nationale Khaled al-Chérif. «Nous sommes en train de les traquer et certains d'entre eux ont déjà été arrêtés», a-t-il ajouté.

Le porte-parole de la Haute commission de sécurité qui dépend du ministère de l'Intérieur, Abdelmonem al-Hor, a confirmé le nombre des prisonniers évadés, affirmant qu'une enquête avait été ouverte sur les circonstances de l'évasion. «Nous avons reçu des instructions pour mener l'enquête et participer aux recherches des prisonniers. Nous attendons la liste des détenus qui sont évadés», a-t-il précisé.

Mutinerie

En août, une mutinerie avait éclaté dans cette prison, faisant deux blessés parmi les détenus, dont certains avaient pu s'enfuir. Réservée aux prisonniers de droit commun, la prison de Jedaida est gérée par le ministère de la Justice.

Les autorités libyennes ont repris le contrôle de plusieurs prisons ces derniers mois, comme celle de Jedaida, qui étaient auparavant aux mains d'ex-rebelles ayant combattu le régime du défunt dirigeant Mouammar Kadhafi.

Des ONG avaient dénoncé des violations de droits de l'Homme contre des responsables et partisans de l'ancien régime détenus par les ex-rebelles dans des prisons non contrôlées par les autorités.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!