Série: «13 Reasons Why» est-elle mauvaise pour les ados?
Publié

Série«13 Reasons Why» est-elle mauvaise pour les ados?

Des associations mettent les spectateurs en garde contre les possibles effets néfastes de la production de Netflix.

par
Julienne Farine

Lancée le 31 mars 2017 par le site de streaming, «13 Reasons Why» suscite la polémique. La série aborde un tabou: le suicide d'une ado. En racontant les raisons qui ont poussé Hannah à mettre fin à ses jours, elle a été critiquée par de nombreux internautes. Récemment, la Fondation australienne pour la santé mentale de la jeunesse a lancé une mise en garde sur ses effets néfastes sur des personnes fragiles psychologiquement.

A Stop Suicide, association suisse qui œuvre auprès des jeunes, on partage ces inquiétudes. «Cette série peut entraîner un risque d'identification», résume Irina Inostroza. La chargée de projet cite trois raisons à cela. D'abord, la scène du suicide à proprement parler, où tout est montré. Ensuite, elle note l'effet culpabilisant de «13 Reasons Why». En effet, l'entourage de Hannah n'a rien pu faire pour l'empêcher de mettre fin à ses jours. Enfin, relève Irina Inostroza, la série évoque un côté fataliste: «Toutes les tentatives de l'héroïne pour se faire aider ont échoué, c'est comme s'il n'y avait pas d'autre issue que la mort.»

Cependant, Stop Suicide ne voit pas que des côtés négatifs au programme de Netflix produit par Selena Gomez. «De manière générale, elle permet aux proches et aux parents d'ouvrir le dialogue sur ce thème», déclare Irina Inostroza. Elle ajoute que les signes avant-coureurs chez les jeunes sont bien décrits. Grâce à «13 Reasons Why», les spectateurs réalisent que le deuil après un suicide est très difficile à faire.

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Ton opinion