Actualisé

Pakistan134 morts et disparus dans l'attentat du marché

Le bilan définitif de l'attentat à la voiture piégée qui a frappé mercredi un marché bondé de Peshawar (nord-ouest du Pakistan) s'élève à 134 morts et disparus, ce qui en fait le second attentat le plus meurtrier de l'histoire du Pakistan.

Les espoirs de découvrir les corps de personnes disparues sous les décombres du marché de Meena s'amenuisaient samedi, même si leurs familles conservaient l'espoir de leur donner une sépulture.

«Les corps de 16 personnes disparues ont été réduits en cendres dans l'incendie qui a dévasté bâtiments et magasins», a déclaré samedi à l'AFP le responsable administratif de Peshawar, Sahibzada Mohammad Anis.

Les corps de 112 personnes ont déjà été découverts dans les ruines fumantes du marché, tandis que 6 victimes hospitalisées sont mortes des suites de leurs blessures.

Au total, l'attentat aura donc fait 134 morts et disparus, ce qui en fait le second plus meurtrier au Pakistan après celui qui a visé le 18 octobre 2007 à Karachi le convoi de l'ex-Premier ministre Benazir Bhutto, de retour après huit ans d'exil, qui avait tué au moins 139 personnes.

Une demi-douzaine de bâtiments se sont effondrés dans l'explosion ou en raison des incendies qu'elle a provoqués, autour du marché de Meena, le plus fréquenté de Peshawar, la grande ville du nord-ouest du pays, située en bordure des zones tribales, bastions des talibans.

Samedi, des membres des familles de disparus continuaient à faire le va et vient entre le marché et l'hôpital principal de la ville.

«Je sais qu'ils sont morts mais est-ce que quelqu'un peut me dire où je peux trouver leurs corps ?», interroge Waqar Ahmad, qui tient en pleurant les photos de son père et de sa mère.

Tous deux faisaient leurs courses dans un magasin de vêtements en prévision du mariage d'Ahmad quand la voiture piégée a explosé.

«J'ai récupéré le corps de ma soeur mais je cherche toujours mes parents», a-t-il ajouté. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!