Amnesty International: 14 000 signatures pour Max Göldi
Actualisé

Amnesty International14 000 signatures pour Max Göldi

Amnesty International a réclamé mardi au ministre libyen de la Justice la libération immédiate de Max Göldi, a-t-elle indiqué dans un communiqué. L'ONG a envoyé au haut responsable une lettre munie de 14 000 signatures.

Le secrétariat international d'Amnesty International s'est adressé par lettre au ministre libyen de la Justice, Mustafa Muhammad Abdeljalil, pour demander la «libération immédiate et sans condition de Max Göldi».

L'ONG de défense des droits estiment que Tripoli doit autoriser sans délai le retour de Max Göldi en Suisse, car «il s'agit d'un prisonnier d'opinion, qui est victime d'une accusation motivée par des raisons politiques».

Amnesty International a également donné dans son communiqué des informations sur les conditions de Max Göldi à la prison de Jdeida, où «il est traité correctement et reçoit régulièrement des visites de l'ambassade suisse».

Près de 14 000 personnes au total en Suisse ont signé une pétition qui accompagnait la lettre envoyée à Tripoli. Selon Amnesty, un grand nombre de ces signatures a été récolté en un temps record par le biais du groupe «Bougies en Libye» sur Facebook.

(ats)

Ton opinion