Condamnation de «Voici»: 15'000 fr. pour Benjamin Biolay et Laura Smet

Actualisé

Condamnation de «Voici»15'000 fr. pour Benjamin Biolay et Laura Smet

La société éditrice du magazine «Voici» a été condamnée lundi à payer 4500 et 6000 euros à Laura Smet et Benjamin Biolay pour atteinte à la vie privée.

Laura Smet recevra pour sa part 4500 euros, soit un peu moins de 7000 francs.

Laura Smet recevra pour sa part 4500 euros, soit un peu moins de 7000 francs.

Une publication judiciaire a également été ordonnée par le tribunal de grande instance de Paris à la demande de Benjamin Biolay sur un quart de la «une» du magazine «Voici». Ce que Laura Smet n'a pas obtenu.

L'actrice et le chanteur avaient chacun demandé la somme de 40'000 euros de dommages et intérêts à la suite de la publication dans l'hebdomadaire de photographies «volées» montrant le chanteur et l'actrice échanger un baiser au bas d'un immeuble parisien.

Dans son édition datée du 10-16 avril, «Voici» avait publié en couverture et en pages intérieures une série de clichés pris de nuit au téléobjectif, à l'insu des intéressés, montrant le chanteur en compagnie de l'actrice, ainsi qu'un article intitulé «Benjamin Biolay et Laura Smet ensemble! La nuit leur appartient...» (ap)

Ton opinion