Tibet: 15 ans de prison pour avoir créé un site littéraire
Actualisé

Tibet15 ans de prison pour avoir créé un site littéraire

Le fondateur d'un site littéraire tibétain a été condamné à 15 ans de prison mardi, accusé d'avoir divulgué des secrets d'Etat, a indiqué un groupe de défense des droits des Tibétains.

Kunchok Tsephel, âgé de 39 ans, a été inculpé et condamné le 12 novembre après un procès à huis clos tenu dans la préfecture de Gannan, dans la province du Gansu (sud-ouest), d'après des informations recueillies par des exilés tibétains, a indiqué International Campaign for Tibet (ICT), un groupe de soutien basé à Washington.

On lui reproche en particulier le contenu de son site influent, Chodme, qui signifie lampe à beurre. Il fait la promotion de la culture tibétaine, et avait aussi fait circuler de l'information sur les manifestations anti-chinoises à Lhassa et dans les régions voisines du Tibet l'an dernier.

Kunchok Tsephel était détenu par la police depuis le 26 février dernier. Sa famille n'avait pas été informé de sa détention depuis neuf mois, avant d'être convoquée jeudi pour entendre le verdict, d'après ICT.

Kunchok Tsephel a fondé en 2005 son site sur l'art tibétain et la littérature du pays des neiges, avec un ami poète. Le site Web a été fermé à de multiples reprises par les autorités ces dernières années. Il a travaillé pour le gouvernement chinois dans un service chargé de protéger l'environnement.

Sur Internet :

Chodme, www.tibetcm.com

(ap)

Ton opinion