Actualisé 01.03.2009 à 22:34

Exactions à Gaza15 «criminels de guerre» israéliens recherchés par l'Iran

L'Iran a demandé à Interpol l'arrestation de quinze Israéliens présentés comme des «criminels de guerre» ayant participé à l'intervention dans la bande de Gaza Gaza en décembre.

Téhéran a créé un tribunal spécial destiné à les juger, y compris en leur absence.

«Nous avons achevé cette semaine notre enquête sur une quinzaine d'individus comptant parmi les criminels», a déclaré le procureur de Téhéran, Saeed Mortazavi, dont les propos étaient relayés dimanche par la télévision nationale.

«En nous appuyant sur cette enquête et d'après l'article deux de la charte d'Interpol, nous avons demandé à Interpol d'arrêter ces suspects», a-t-il ajouté.

La justice iranienne a établi une liste de 34 responsables militaires israéliens et 115 particuliers qu'elle accuse de «crimes de guerre, invasion, occupation, génocide et crimes contre l'humanité», a indiqué la télévision iranienne.

L'offensive de 22 jours menée par l'armée israélienne dans l'enclave côtière dans le but de mettre fin aux tirs de roquettes a fait plus de 1300 morts côté palestinien et treize du côté israélien.

Les autorités israéliennes et américaines ont accusé l'Iran de fournir des armes et un entraînement militaire aux activistes du Hamas dans la bande de Gaza. Téhéran a répondu ne fournir qu'un soutien moral, financier et politique au Hamas et aux Palestiniens.

Israël a promis à ses militaires de leur fournir la protection de l'Etat face à toutes poursuites judiciaires venant de l'étranger. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!