Afghanistan: 151 soldats américains tués en 2008
Actualisé

Afghanistan151 soldats américains tués en 2008

Les forces américaines ont connu en 2008 leur pire année depuis le début de leur engagement en Afghanistan avec un nombre record de 151 morts.

Et l'armée US s'attend à une recrudescence des violences dans le pays en 2009 alors que des milliers de GI supplémentaires sont attendus sur place pour lutter contre l'insurrection talibane.

L'armée américaine a déploré en moyenne 21 morts par mois entre mai et octobre, de loin le semestre le plus meurtrier pour les forces US depuis leur déploiement pour chasser les talibans du pouvoir en 2001. Les explosions de bombes déposées sur le bord des routes ont doublé par rapport à 2007 avec environ 2.000 recensées, et nombre de ces engins étaient plus puissants que les années précédentes.

Les Etats-Unis comptent actuellement 32.000 hommes dans le pays, un niveau record. Et l'amiral Mike Mullen, chef d'état-major des armées, a récemment annoncé que jusqu'à 30.000 soldats américains supplémentaires pourraient gagner l'Afghanistan en 2009.

Par ailleurs, les forces britanniques présentes dans le pays ont également perdu 50 hommes en 2008 et leurs homologues canadiennes, 28. D'autres Etats participant à la coalition de 41 pays déployée en Afghanistan ont perdu au total 56 soldats.

Les policiers afghans ont à nouveau payé un lourd tribut à la lutte contre les talibans. Au moins 850 ont été tués durant l'année, selon un décompte de l'Associated Press, contre 925 en 2007.

Au moins 3.800 insurgés ont été tués, selon une estimation AP probablement basse, l'OTAN ne communiquant pas de bilan sur les pertes adverses lors des accrochages entre ses forces et les insurgés. En 2007, l'AP avait fait état de 4.500 insurgés tués, mais un responsable de l'OTAN avait plus tard indiqué que ce chiffre était, selon l'Alliance atlantique, proche de 7.000.

Au total, 6.340 personnes (dont 1.160 civils) ont été tuées dans des violences liées à l'insurrection, selon les chiffres compilés par l'AP, qui en recensait 6.500 (dont 875 civils) en 2007. Le décompte de l'AP se fonde sur des chiffres communiqués par des responsables occidentaux et afghans, et n'est pas définitif. (ap)

Ton opinion