Thaïlande: 155 personnes interdites de sortie de territoire
Actualisé

Thaïlande155 personnes interdites de sortie de territoire

La junte militaire qui a pris le pouvoir en Thaïlande a annoncé vendredi avoir interdit de sortie de territoire 155 personnes, dont l'ex-Première ministre, Yingluck Shinawatra.

«Au total, 155 personnes sont interdites de voyage à l'étranger, sauf autorisation» du nouveau régime militaire, «à des fins de maintien de la paix et de l'ordre», a déclaré un porte-parole militaire à la télévision.

Le Premier ministre renversé par un coup d'Etat en Thaïlande s'est présenté vendredi à la convocation du nouveau régime militaire, a-t-on appris auprès d'un responsable de l'armée.

«Il y a 38 personnes qui ont répondu à la convocation ce matin, dont Niwattumrong Boonsongpaisan», qui dirigeait le gouvernement intérimaire depuis le limogeage de la Première ministre Yingluck Shinawatra, a précisé cette source.

«Mais aucun signe pour l'heure de la famille Shinawatra», a ajouté ce responsable militaire sous couvert de l'anonymat.

Plusieurs membres de la famille de l'ancien chef de gouvernement Thaksin Shinawatra, renversé par le précédent putsch de 2006 et qui continue à diviser profondément la société, sont également convoqués au QG de l'armée.

Sont notamment visés sa soeur Yingluck, destituée fin mai par la justice, et Somchai Wongsawat, leur beau-frère, également chassé du pouvoir par la justice en 2008.

La junte a convoqué au total 114 personnalités des deux bords politiques, le parti Puea Thai (ex-gouvernement) et le parti Démocrate (opposition). (afp)

Ton opinion