Actualisé 24.02.2009 à 11:50

Vaud en 2008

16 000 habitants supplémentaires

Fin 2008, le canton comptait 684 922 habitants, soit 16 341 de plus que l'année précédente. Vaud n'a pas connu pareil taux de croissance depuis les années 1960.

Depuis 2002, les taux de croissance démographique vaudois oscillent entre 1% et 1,5%. Ils sont systématiquement au-dessus de la moyenne suisse, souligne le service Statistique Vaud (SCRIS) mardi dans un communiqué. L'année 2008 accélère encore le processus avec une hausse de 2,4%, l'équivalent de la population d'une ville comme Pully.

Il faut remonter au boom économique des années 1960, période de forte immigration, pour retrouver une augmentation annuelle comparable (+16 700 en 1962). Comme les années précédentes, ce sont les mouvements migratoires qui dopent la croissance démographique.

La hausse est particulièrement importante dans les districts d'Aigle (+3%), de Nyon (+2,9%) et du Gros-de-Vaud (+2,7%). Lausanne enregistre la plus forte croissance en chiffres absolus, avec un bond historique de 3115 habitants supplémentaires pour la ville et 3558 de plus pour le district (+2,5%).

Frein attendu

Ce boom s'explique par une activité économique soutenue, combinée à l'accord bilatéral sur la libre circulation des personnes, précise le SCRIS. Vaud accueille également chaque année un grand nombre de personnes en formation.

En 2006, le SCRIS avait calculé que la population vaudoise augmenterait de 95 000 personnes d'ici 2020. «Il est prématuré de réviser cette prévision», a indiqué à l'ATS Jean Campiche, chef du SCRIS. Le statisticien estime que le ralentissement conjoncturel influencera l'évolution démographique ces prochaines années. Les prévisions à moyen terme seront révisées en 2010. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!