Etats-Unis: 17 ans d'attente, un grand bonheur... puis l'angoisse
Actualisé

Etats-Unis17 ans d'attente, un grand bonheur... puis l'angoisse

Après de longues années d'efforts, Dana pouvait enfin annoncer à son mari qu'elle était enceinte. La vidéo avait fait le tour du monde. Mais le bébé est né trop tôt.

par
joc

Leur immense bonheur avait fait le tour du monde, le mois dernier. Après 17 années de tentatives infructueuses, ponctuées de quatre fausses couches et de la venue au monde d'un bébé mort-né, Dana Griffin-Graves pouvait enfin annoncer à son mari qu'elle était enceinte de cinq mois. L'Américaine de 41 ans avait alors décidé de mettre en scène la bonne nouvelle, déposant une brioche accompagnée d'une photo d'échographie dans le four. La future maman avait ensuite filmé la réaction de son époux. «J'étais trop heureuse. Ce n'était pas prévu et je n'y croyais plus.», avait-elle confié.

Mais seulement trois semaines après le succès phénoménal de cette vidéo, Dana a dû être hospitalisée en urgence, raconte ABC. Elle était alors enceinte de 24 semaines. «Quand je suis arrivée aux soins intensifs, ils m'ont dit que pour sauver ma propre vie, je devais renoncer à celle du bébé. Je n'ai pas pu», raconte sur Facebook l'Américaine domiciliée en Virginie.

Kaleb Arkell-Graves est donc né le 20 octobre à 13h08. «Il est tout petit mais c'est un battant. Son état est critique mais stable», explique sa maman. «Dana est aux soins intensifs, son corps a enduré tout ce qu'il pouvait endurer. Avec seulement 5% de chances de survie, Kaleb est là. Nous croyons en Dieu. Nous nous en remettons à Lui. S'il vous plaît, gardez-nous dans vos prières, aujourd'hui et toujours», a écrit Arkell, le jeune papa, sur Facebook. L'Américain a appelé les internautes à prier «virtuellement» à l'aide des hashtags #‎DeliveryDay et #‎KeepPraying sur Twitter. Plus de 10 millions de personnes avaient été émues par les larmes de joie d'Arkell à l'annonce de sa future paternité.

La vidéo en question

Ton opinion