Irak: 18 morts dans un attentat contre des pèlerins
Actualisé

Irak18 morts dans un attentat contre des pèlerins

Au moins 18 personnes ont été tuées mdans un attentat à la voiture piégée contre des pèlerins chiites lundi dans le centre de l'Irak, à la veille des commémorations de l'Achoura.

Deux voitures piégées ont explosé à proximité et dans la ville de Hilla, 95 km au sud de Bagdad, alors que des pèlerins chiites étaient rassemblés pour participer aux cérémonies religieuses, ont indiqué des sources de sécurité.

La plus meurtrière s'est produite dans la zone de Neel, au nord de Hilla, faisant «16 morts et 45 blessés», selon le Dr Mohammed Ali de l'hôpital de la ville, où les victimes ont été transportées. Ce bilan a été confirmé par un lieutenant de la police locale.

La deuxième attaque a eu lieu au centre ville de Hilla, selon lui. «Une voiture piégée a explosé près d'un convoi de pèlerins, tuant une personne et en blessant trois», a-t-il dit. Une source médicale a confirmé un bilan de 1 mort et 20 blessés.

A Latifiya, ville à 40 km au sud de Bagdad, une bombe dissimulée en bord de route, visant elle aussi des pèlerins chiites, a fait un mort, a indiqué une source policière.

Martyre de l'imam Hussein

L'Achoura commémore le martyre de l'imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet et troisième imam du chiisme, tué en 680 par les troupes du calife omeyyade Yazid à Kerbala. Les célébrations doivent culminer mardi avec des marches et des processions.

La violence en Irak a nettement baissé par rapport au pic des années 2006 et 2007, mais les attaques restent fréquentes. En novembre, 187 Irakiens dont 112 civils, 42 policiers et 33 soldats ont été tués dans des attaques, selon les chiffres officiels.

Le départ des troupes américaines, prévu avant la fin de l'année, s'il est salué par une grande partie de la population en Irak, suscite aussi des inquiétudes sur la capacité des forces irakiennes à assurer la stabilité et la sécurité.

(ats)

Dix morts dans des attentats contre des pèlerins à Bagdad

Au moins dix personnes ont été tuées et 30 autres blessées dans l'explosion lundi de trois bombes dissimulées en bord de route visant des pèlerins chiites à Bagdad, ont indiqué des sources de sécurité et hospitalières.

La plus meurtrière a fait au moins huit morts et 18 blessés dans le quartier de Our au nord de Bagdad, selon une source policière et une source hospitalière. Une autre explosion dans le quartier de Machtal (est) a fait au moins 2 morts et huit blessés selon une autre source hospitalière et un responsable du ministère de l'Intérieur.

Une source policière irakienne a confirmé ce bilan: «huit personnes ont été tuées et 18 blessés après qu'un convoi de pèlerins ait été visé par une bombe dissimulée».

Une autre explosion dans le quartier de Machtal (est) a fait au moins 2 morts et huit blessés selon une autre source hospitalière. Selon un responsable du ministère de l'Intérieur, le bilan est de 3 morts et 8 blessés.

La troisième explosion, dans le quartier de Zaafaraniya, a fait au moins 4 blessés, selon le ministère de l'Intérieur.

Ton opinion