Actualisé 01.10.2012 à 17:44

Pôle muséal vaudois 18 oppositions contre le projet

Le projet de pôle muséal vaudois à la gare de Lausanne ne laisse pas indifférent. Dix-huit oppositions ont été dénombrées à l'issue du délai de mise à l'enquête, indique lundi le canton.

Le futur pôle muséal sera érigé dans d'anciennes halles aux locomotives, près de la gare.

Le futur pôle muséal sera érigé dans d'anciennes halles aux locomotives, près de la gare.

Sur les dix-huit oppositions qui seront traitées d'ici à la fin de l'année, quatorze sont le fait de particuliers et quatre d'associations. Les thèmes abordés sont notamment les compensations financières des riverains, la mobilité, le périmètre concerné, l'»incompréhension des mutations propres aux activités des CFF» (l'avenir du site), l'urbanisme et la protection du patrimoine bâti, note le communiqué.

Trois mois de réflexion

Les quatre associations sont l'Association Transport et Environnement (ATE), le Mouvement de défense de Lausanne (MDL), Patrimoine suisse et le Collectif Gare, précise Michael Fiaux, porte-parole du Département formation, jeunesse et culture.

«On ne veut pas commenter plus avant les oppositions» pour le moment, ajoute-t-il en parlant d'une nécessaire «profondeur d'analyse». Ce travail devrait durer environ trois mois et sera suivi par la décision du département de Béatrice Métraux. Ensuite, des recours au Tribunal administratif, voire au Tribunal fédéral, sont possibles.

Le plan d'affectation cantonal du pôle muséal avait été mis à l'enquête jusqu'au 24 septembre. Le PAC doit permettre de réaliser «un véritable quartier des arts», en requalifiant le site des halles aux locomotives CFF, à côté de la gare. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!