Actualisé

1800 suppressions de postes à la BBC

Le directeur-général de la BBC Mark Thompson devait présenter mercredi un projet pour la radio-télévision publique britannique, qui prévoirait une perte nette de 1.800 emplois.

Les services d'informations et du documentaires devraient être très touchés par les réductions de coûts et les journalistes de la BBC dénoncent des mesures qui vont remettre en cause la qualité de l'information du géant britannique qui emploie actuellement environ 23.000 personnes.

Le plan doit être présenté devant les instances dirigeantes de la BBC mercredi puis rendu public et annoncé au personnel jeudi matin. Mais des fuites ont déjà eu lieu après qu'il eut informé des hauts responsables de la BBC mardi soir. D'après les journalistes de la BBC qui citent des participants à la réunion, un total de 2.800 postes vont être supprimés, mais un millier d'autres environ seront créés au sein du nouveau département média.

Environ 500 postes seront supprimés chez BBC News, essentiellement en regroupant les rédactions télévisées, radio et en ligne. La BBC prévoit aussi de vendre son Television Center de l'ouest de Londres où sont produits la majeure partie de ces émissions et quasiment tous ses programmes d'informations radio et télé.

Il s'agit de compenser une perte de deux milliards de livres sterling (3 milliards d'euros), le gouvernement britannique ayant contraint en début d'année la BBC à accepter une baisse de la redevance télévisuelle. Les syndicats menacent d'une grève si la direction devait commencer à proposer des accords de départ dès vendredi comme l'annoncent des rumeurs. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!