Soudan: 19 tonnes de haschisch saisies au Darfour
Actualisé

Soudan19 tonnes de haschisch saisies au Darfour

Un groupe paramilitaire soudanais progouvernemental a annoncé dimanche avoir saisi de grandes quantités de drogue dans la région déchirée par la guerre.

Haschisch.

Haschisch.

Keystone/archive/photo d'illustration

Les forces de soutien rapide (FSR), un groupe controversé qui combat d'ordinaire les rebelles dans cette région de l'ouest du Soudan, a indiqué avoir saisi la semaine dernière deux véhicules bourrés de haschisch après un échange de tirs avec des trafiquants dans l'Etat du Darfour-Sud.

Ces forces ont montré dimanche le cannabis saisi à des journalistes sur une base des FSR à Khartoum. «Nous avons capturé leur chef (...) et saisi deux véhicules contenant 19 tonnes de haschisch», a indiqué un porte-parole du groupe.

Violations des droits de l'homme

Le cannabis, a-t-il précisé, devait être acheminé vers la capitale. La drogue vient en général du Soudan du Sud ou d'Ethiopie, mais elle est aussi cultivée ces temps-ci au Darfour-Sud, a indiqué un général de police.

Le groupe paramilitaire à l'origine de cette prise est accusé par des ONG de violations des droits de l'homme au Darfour et dans les Etats du Nil Bleu et du Kordofan-Sud.

Ces trois régions ont été pendant des années le théâtre d'intenses combats entre des forces gouvernementales et des rebelles, qui ont fait des dizaines de milliers de morts et des millions de déplacés. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion