Genève: 195'000 fr. pour rêver d'une gare souterraine
Actualisé

Genève195'000 fr. pour rêver d'une gare souterraine

Le Conseil municipal de la Ville a voté un crédit d'étude pour explorer une variante en sous-sol de l'extension de Cornavin. Les CFF souhaitent réaliser l'agrandissement en surface.

par
jef
L'extension de la gare projetée par les CFF nécessiterait de détruire le bas du quartier des Grottes, dont 350 logements.

L'extension de la gare projetée par les CFF nécessiterait de détruire le bas du quartier des Grottes, dont 350 logements.

Unanimes, les élus de la ville de Genève ont voté mercredi soir un crédit de 195'000 francs destiné à étudier une extension souterraine de la gare, rapporte «Le Courrier». Il est prévu que le canton engage une somme identique.

Personne ne conteste la nécessité d'augmenter la capacité de Cornavin. Mais le débat fait rage quant à la manière de procéder. Les CFF projettent de réaliser deux nouvelles voies en surface, pour un coût de 790 millions de francs. Mais il y a un hic: cette option passe par la destruction du bas du quartier des Grottes. Trois cent cinquante logements devraient notamment être rasés.

La variante souterraine évacuerait ce problème, mais serait bien plus coûteuse, assurent les CFF. Selon leurs calculs, elle reviendrait à 1,7 milliard de francs. Un chiffre contesté. Raison pour laquelle, en mai dernier, Ville, Canton et régie fédérale se sont accordés sur le principe d'une expertise neutre. Le crédit voté mercredi s'y rapporte.

Ton opinion