Finances fédérales: 2,7 milliards en sus pour la Confédération
Actualisé

Finances fédérales2,7 milliards en sus pour la Confédération

Le Conseil national a approuvé jeudi par 162 voix contre 3 le compte d'Etat 2009, qui affiche un excédent de 2,7 milliards de francs au compte de financement.

La Suisse a fait un bon exercice 2009, malgré la crise.

La Suisse a fait un bon exercice 2009, malgré la crise.

Ce bon résultat a été d'autant plus salué par les élus qu'en cette période de crise, nombre d'Etats se sont enfoncés dans le rouge.

Alors que le budget prévoyait un bénéfice de 2 milliards pour l'année 2009, le compte de la Confédération affiche au final un résultat ordinaire de 6,4 milliards de francs, pour des dépenses de 57,7 milliards et des revenus de 64,4 milliards. En y ajoutant les frais et rentrées extraordinaires, l'exercice boucle sur un excédent de 7,2 milliards de francs.

Au final, le solde de financement ordinaire affiche 2,7 milliards. Grâce à ce bon résultat et à la vente des titres de l'UBS, la Confédération a pu réduire sa dette de 10,9 milliards de francs. Fin 2009, celle-ci s'élevait encore à 111 milliards de francs, soit 20,7% du PIB, ont souligné nombre d'orateurs.

Malgré ces résultats réjouissants, la droite a refusé toute euphorie. «Il faut continuer à être rigoureux et à diminuer les dépenses, d'autant plus que les recettes vont continuer à baisser au vu de la conjoncture», a fait valoir Lieni Füglistaller (UDC/AG). Un avis partagé par le ministre des finances Hans-Rudolf Merz.

A gauche en revanche, on s'oppose à tout nouveau démantèlement de l'Etat, en particulier en période de crise et de hausse du nombre de chômeurs. Pour relancer la conjoncture, il aurait fallu plus que les 1,1 milliard de francs décidés par le Parlement, a critiqué Marina Carobbio (PS/TI). Et de réclamer une imposition des «bonus scandaleux».

(ats)

Ton opinion