Vaud: 20'000 doses d'héroïne saisies à Lausanne
Actualisé

Vaud20'000 doses d'héroïne saisies à Lausanne

Deux opérations menées durant l'été par la police lausannoise ont permis d'interpeller trois dealers. 2,4 kg de drogue et quelque 70'000 francs ont également été saisis.

par
Comm
En Juillet, plus de 900g d'héroïne ont été saisis.

En Juillet, plus de 900g d'héroïne ont été saisis.

A la suite d'un important travail de terrain et d'observation, les inspecteurs du groupe Celtus de la Police judiciaire de Lausanne ont interpellé dans un bus au début du mois de juin un homme suspecté de s'adonner au trafic de stupéfiants. Ce ressortissant albanais de 25 ans, qui a fortement résisté à son arrestation, était porteur de 150 grammes d'héroïne conditionnés en sachets de 5 grammes. Une perquisition a alors été organisée au domicile clandestin de l'intéressé. Sur place, les spécialistes de la lutte contre le trafic de rue ont mis la main sur 1,3 kg d'héroïne, 1, 5 kg de produit de coupage, 20 grammes de cocaïne ainsi que 70'000 fr. provenant selon toute vraisemblance de l'argent de la drogue. L'homme a été déféré à la justice et incarcéré.

Quelques semaines plus tard, à la fin juillet, des opérations de surveillance ont permis de repérer deux personnes soupçonnées d'être des dealers. Les policiers du groupe Celtus ont interpellé ces ressortissants albanais de 29 et 31 ans dans la rue et ont découvert plus de 100 grammes d'héroïne sur l'un d'eux. Une perquisition a été conduite dans un appartement servant de point de chute et de stockage aux deux individus. Là, les inspecteurs ont découvert 900 grammes de drogue ainsi que 700 grammes de produit de coupage. Les deux individus ont été présentés au Ministère public et incarcérés.

Ces deux opérations menées avec l'appui du Groupe d'intervention de la Police de Lausanne (GIPL) et la Brigade canine ont permis de saisir en tout 70'000 francs et 2,4 kg d'héroïne. Une fois coupée, cette drogue aurait représenté plus de 20'000 doses vendues dans la rue, soit une valeur marchande supérieure à 400'000 francs. Lors de l'enquête, la Police de Lausanne a également pu compter sur l'aide des spécialistes de l'Identité judiciaire de la Police de Sûreté vaudoise. Quant aux trois prévenus, ils se trouvent toujours en détention provisoire.

Ton opinion