Actualisé 14.07.2007 à 15:54

20'000 spectateurs aux «Red Bull Air Race» à Interlaken

Quelque 20 000 personnes ont assisté samedi au premier jour du meeting aérien «Red Bull Air Race» à Interlaken (BE).

Les organisateurs en attendaient le double mais se sont tout de même déclarés satisfaits de l'affluence.

C'est la première fois qu'une manifestation de ce genre se déroule en Suisse, a rappelé la porte-parole de Red Bull Nathalie Lüthi. Elle n'a pas voulu dire si les pronostics pour dimanche, soit quelque 100 000 personnes, allaient être revus à la baisse.

Les critiques émises par les milieux écologistes à l'encontre du meeting n'ont joué aucun rôle, selon Mme Lüthi. Ces derniers avaient critiqué cette «manifestation publicitaire bruyante et ne respectant pas la nature». L'Office fédéral de l'aviation civile avait pourtant autorisé en juin la course.

Selon Natahlie Lüthi, les avions n'utilisent «que très peu de carburant. Par conséquent, l'impact sur l'environnement peut être qualifié de négligeable». De plus, une partie du prix des parkings est directement reversé au fonds d'environnement pour la compensation du CO2.

A 400 km/h

Les premiers avions ont donc décollé samedi après-midi de l'aéorodrome d'Interlaken. Avec l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau comme arrière-plan, les pilotes ont eu pour mission d'effectuer un slalom à environ 20 mètres du sol entre des paires de pylônes gonflables. La vitesse des avions peut atteindre les 400 km/h.

Tant la police cantonale bernoise que les CFF et les BLS n'ont signalé aucun problème particulier sur les routes et dans les 40 trains spéciaux mis sur pied pour l'occasion. Tous les tickets pour la manifestation étaient combinés à un billet de train ou une place de parking. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!