Actualisé 22.10.2010 à 10:51

Nouveautés«20 minutes» dans les mobiles

L'offre 20 minutes mobile permettra dès lundi de téléphoner et de surfer sur le Net à des prix canon, grâce à un partenariat avec Sunrise.

von
Gérard Moinat/tde
Marcel Kohler, directeur de «20 minutes», et Oliver Steil, son homologue de Sunrise.

Marcel Kohler, directeur de «20 minutes», et Oliver Steil, son homologue de Sunrise.

Marcel Kohler, directeur de «20 minutes», et Oliver Steil, son homologue de Sunrise, s'expriment sur cette nouvelle offre.

Marcel Kohler, pourquoi «20 minutes» se lance-t-il maintenant dans la téléphonie mobile?

Avec cette nouvelle offre, nous faisons un bond significatif en avant, en matière de multimédia. Aujourd'hui, plus de 10% de nos lecteurs consultent notre site internet 20minutes.ch via un téléphone portable. Avec 20 minutes mobile, nous offrons une manière très avantageuse, facile et rapide, d'accéder à de l'info et du divertissement.

Oliver Steil, pourquoi avoir choisi «20 minutes» comme partenaire?

Tout simplement parce que, mieux que quiconque, «20 minutes» réussit à toucher et à satisfaire un très large public. Il correspond en outre parfaitement aux attentes des jeunes.

Marcel Kohler, pourquoi le public devrait-il venir chez «20 minutes» plutôt que chez d'autres fournisseurs de service?

Avec un tarif à 20 centimes la minute sur tous les réseaux et 1 fr. par Mo pour internet depuis son téléphone, nous proposons le tarif unique le plus avantageux de Suisse. Celui qui opte pour un abonnement peut, en plus, surfer de manière illimitée et sans supplément sur le site de «20 minutes».

Oliver Steil, vos tarifs vont-ils inciter la concurrence à en faire autant?

Nous donnons clairement un signal au marché, mais je vois mal un opérateur parvenir à descendre au-dessous de nos tarifs. Vingt centimes la minute, étant donné la structure des coûts en Suisse, c'est vraiment le tarif le plus bas que l'on p­uisse proposer.

Marcel Kohler, les détenteurs d'un abonnement 20 minutes mobile pourront surfer gratuitement sur le site de «20 minutes». Avez-vous encore besoin de l'édition papier?

Bien sûr. Chaque jour, 1,8 million de personnes en Suisse l­isent «20 minutes» et «20 Minuten». Cela constitue toujours l'essentiel de notre lectorat total. Nous possédons, avec le print et le online, deux rédactions fortes qui se complètent. Le contenu de notre site est actualisé 18 heures par jour. Les lecteurs trouvent sur le site des infos et des articles qu'ils n'ont pas lus dans le journal, et inversement.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!