Athlétisme: 200 m: le monde entier attend Bolt
Actualisé

Athlétisme200 m: le monde entier attend Bolt

Le monde entier aura les yeux rivés sur Usain Bolt, vendredi, alors que le Jamaïcain devra faire oublier son faux départ en finale du 100 m.

Le monde entier attend Bolt, mais Bolt attendra-t-il le starter ? A priori, peu de risques de voir «L'Eclair» se déchirer à nouveau dans le ciel coréen.

Les séries, à partir de 11h10 locales (04h10 françaises), et les demi-finales (19h55 en Corée, 12h55 en France), ne nécessitent pas de partir trop tôt pour arriver à point.

La pression sera ailleurs pour le Jamaïcain, dans cette fascination pour les stars déchus que le grand public peut exercer et qui pèse parfois sur elles.

Ratage au 100m

Dimanche, Bolt s'est raté devant des millions de téléspectateurs dans le monde entier et c'est évidemment une bonne raison pour que la super-star mondiale de l'athlétisme ait envie de faire parler «la foudre»...

Mardi, Bolt est apparu décontracté au balcon de sa chambre, à l'entrée du village des athlètes. Il a salué quelques-uns de ses camarades et ne semblait pas préoccupé outre mesure. Fidèle à sa non-discrétion, il avait même accroché un maillot jamaïcain à sa fenêtre. De quoi attirer les regards.

Reprise de contact avec le monde virtuel

Puis sur son compte Twitter, Bolt a repris contact avec le monde pour la première fois depuis le début des Mondiaux.

Il a commencé par twitter un clip musical où les jeunes femmes sont courtes vêtues, avant de délivrer un message plus profond à l'humanité: «Les gens qui haïssent dans ce monde sont nombreux, mais ils ne savent que haïr, c'est triste mais vrai», a-t-il-écrit.

Puis il a passé la soirée de mardi à jouer à la console de jeu, mettant en ligne une photo de l'appareil entièrement customisé à son effigie...

Pas de stress apparent donc. Assez logique, au regard du plateau du 200 m qui ne présente a priori aucune difficulté pour le champion olympique et du monde en titre, dont c'est la spécialité naturelle, plus encore que le 100 m.

Blake échoue

Yohan Blake, son copain d'entraînement jamaïcain sacré dimanche en son absence, ne sera pas de la partie, ayant échoué à décrocher son billet dans cette épreuve lors des sélections nationales.

Dès lors, le principal rival de Bolt devrait être l'Américain Walter Dix, 2e du 100 m dimanche, et dont les temps sont ceux qui se rapprochent le plus du maître.

Le Français Christophe Lemaitre aura lui une belle carte à jouer pour tenter de grimper sur le podium final, avec en point de mire, l'idée de s'approprier seul le record de France qu'il partage actuellement conjointement avec Gilles Quénéhervé (20.16).

Le représentant de Saint-Kitts-et-Nevis Kim Collins - solide sur 100 m avec une médaille de bronze à 35 ans - fera partie avec Lemaitre de ce groupe d'outsiders, composé également du Panaméen Alonso Edward et l'autre Américain Darvis Patton.

Pour Bolt, l'éventuelle finale aura lieu samedi à 20h20 locales (14h20 en France). A moins que... (afp)

Ton opinion