Tunnel sous la Manche: 2000 personnes évacuées des Eurostar

Actualisé

Tunnel sous la Manche2000 personnes évacuées des Eurostar

Cinq trains Eurostar sont tombés en panne dans le tunnel sous la Manche dans la nuit de vendredi à samedi.

Plus de 2000 passagers ont dû passer la nuit bloqués dans les trains, certains sans eau ni nourriture et dans le froid. Le trafic a été interrompu jusqu'à dimanche.

Sur les cinq trains, quatre sont restés bloqués à l'intérieur du tunnel, a précisé Eurotunnel, la société exploitante de l'ouvrage. Le sous-préfet de Calais, Gérard Gavory a pour sa part indiqué que les trains en difficulté étaient sortis du tunnel samedi matin vers 6 heures.

Le trafic des navettes qui transportent les camions et les voitures dans le tunnel sous la Manche a en revanche repris depuis 5h30, a précisé Eurotunnel.

Les intempéries sont à l'origine des pannes, qui se sont produites lors d'un des week-end les plus chargés de l'année, a expliqué la compagnie. Les moteurs des trains n'ont apparemment pas supporté l'importante différence de température entre l'extérieur et l'intérieur du tunnel.

«Un vrai cauchemar»

Vers 08h00 locales (9h suisses), les premiers passagers des trains bloqués en provenance de France sont arrivés à la gare de St- Pancras à Londres sous les applaudissements des proches et des amis. Certains avaient passé la nuit à attendre dans la gare.

Les passagers avaient été transférés dans un autre train, d'ordinaire réservé aux passagers du tunnel routier jusqu'à Ebbsfleet, au sud-est de Londres. Ils y ont attendu trois heures avant de partir pour la capitale britannique.

Lee Godfrey, qui revenait de Disneyland Paris avec sa famille, a expliqué sur la radio BBC 4, à quel point la nuit passée avait été une épreuve. «Nous n'avions plus d'électricité, plus d'eau, plus de nourriture et il y avait très peu de communication avec le personnel», a expliqué le Britannique.

«Des enfants dormaient sur le sol, certains étaient malades, c'était un vrai cauchemar. On a eu des crises d'asthme, des gens se sont évanouis. C'était le chaos», a poursuivi le voyageur.

Eurostar, qui a suspendu le trafic pour la journée de samedi, recommande fortement aux voyageurs dont le voyage ce week-end n'est pas indispensable «d'échanger leur billet pour voyager à une date ultérieure ou de se faire rembourser», selon un communiqué.

Le directeur général s'excuse

Le directeur général de la compagnie Eurostar, Richard Brown, s'est excusé auprès des passagers pour les événements de la nuit. «Eurostar est vraiment vraiment désolé qu'un si grand nombre de passagers aient été incommodés la nuit dernière et ce matin à cause des conditions météo dans le nord de la France», a-t-il déclaré.

«Nous faisons tous nos efforts pour ramener les passagers chez eux», a-t-il indiqué, promettant «des remboursements et l'octroi d'un autre billet», en guise de compensation.

M. Brown a confirmé qu'aucun Eurostar ne devait circuler samedi et dit s'attendre à ce que le trafic soit aussi perturbé dimanche et lundi. «Les températures dans le nord de la France et les chutes de neige sont les pires depuis huit ans», a-t-il relevé. (ats)

Trafic interrompu

Le trafic des Eurostar, qui relient Paris à Londres, est suspendu jusqu'à dimanche en raison de la météo, a annoncé samedi Nicolas Petrovic, directeur général adjoint de la compagnie. Plus de 2000 personnes ont passé la nuit bloquées dans des trains dans le tunnel sous la Manche.

«Le service est suspendu toute la journée de samedi à cause de conditions météo difficiles», a déclaré M. Petrovic par téléphone à Paris.

«En 15 ans, nous n'avions jamais connu une telle situation. Cinq trains sont tombés en panne dans le tunnel entre 20h30 et 23h30. Actuellement les deux tiers des 2000 passagers bloqués dans le tunnel sont déjà arrivés à Londres», a ajouté M. Petrovic. /ats

Ton opinion