Actualisé 19.10.2009 à 06:14

Rétablir la sécurité

2000 policiers dans les rues de Rio pour un retour au calme

Les affrontements meurtriers entre narco- trafiquants et policiers samedi et dimanche dans la zone nord de Rio se sont soldés au total par 17 morts, a indiqué dimanche soir la police, selon un nouveau bilan.

Samedi, le commandant de la police militaire (PM), Sergio Duarte, avait annoncé que les sanglants affrontements entre trafiquants et policiers avaient fait douze morts, dont deux policiers morts carbonisés dans la chute de leur hélicoptère - abattu par les trafiquants - et huit blessés, dont six policiers.

Mais dimanche, trois corps de présumés trafiquants ont été retrouvés dans la favela Sao Joao alors que dans la favela du Jacarezino, de nouveaux affrontements entre policiers et trafiquants, survenus en fin de matinée, ont fait deux morts chez les trafiquants, selon la police. Celle-ci a également saisi 300 kilos de marijuana.

Plusieurs milliers d'hommes ont été appelés dimanche en renfort pour rétablir la sécurité - et l'image - de la «ville merveilleuse» choisie il y a quinze jours pour accueillir les JO de 2016.

Quatre mille cinq cents policiers supplémentaires, venus de plusieurs unités de la région métropolitaine, ont été mobilisés pour ramener le calme dans la zone nord, dominée par de nombreuses favelas accrochées aux morros (collines).

C'est dans ces quartiers nord que se trouve le mythique stade Maracana, qui accueillera les principaux matchs du Mondial de football de 2014 et les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux de 2016.

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!