Aviation - 201 millions de pertes au premier trimestre pour SWISS

Publié

Aviation201 millions de pertes au premier trimestre pour SWISS

Avec 201 millions de pertes au premier trimestre 2021, SWISS, filiale de la compagnie allemande Lufthansa, envisage un redimensionnement de ses activités.

SWISS enregistre 201 millions de pertes en ce début d’année 2021.

SWISS enregistre 201 millions de pertes en ce début d’année 2021.

SWISS

SWISS vit un début d’année 2021 compliqué en enregistrant 201 millions de pertes au premier trimestre. C’est plus de deux fois plus qu’au départ de 2020 (-84,1 millions de francs suisses).

En cause: les restrictions sur les voyages et la baisse notable du tourisme aérien. Le transport de fret, en augmentation, n’a pas réussi à compenser cet affaissement, selon le communiqué de SWISS. Le chiffre d’affaires de la filiale de Lufthansa prend également un coup: il chute de 67,5% par rapport à la même période l’année précédente en passant de 923 millions au premier trimestre 2020 à 299,6 millions en 2021.

Variants divers, restrictions sanitaires et lenteur de la vaccination sont les causes de ce mauvais début d’année selon SWISS, qui ne constate aucune reprise lors de ce premier trimestre. La compagnie a également dû réduire ses dessertes à un minimum absolu de trois destinations. «Dans cette situation de marché extrêmement difficile depuis le début de l’année, le résultat est à la hauteur de nos attentes. La reprise considérablement différée aura de nouveau pour effet une perte importante cette année» a commenté Markus Binkert, directeur général des finances (CFO) de SWISS.

Pas de rebond du nombre de passagers

L’augmentation du nombre de passagers se fait toujours attendre par les compagnies aériennes. Selon son communiqué, SWISS a pour sa part transporté 90,4% de moins de voyageurs ce trimestre comparé à l’année précédente, soit un chiffre de 290’000 passagers seulement. Moins de passagers, mais également moins de vols, avec un total de 4429 dessertes effectuées. C’est 83,8% de moins que début 2021.

SWISS vole également avec des avions plus vide que d’habitude, avec près de moitié moins d’occupation, surtout sur les lignes intercontinentales.

Dans son communiqué, la compagnie a cependant affirmé que la liquidité de l’entreprise était assurée. Elle se voit néanmoins contrainte de mettre en place un redimensionnement «afin de préserver sa capacité à investir et sa compétitivité» et réclame «l’instauration d’un cadre stable, cohérent et favorisant la mobilité.»

Pour limiter les pertes, SWISS affirme avoir dû réduire certaines dépenses, notamment dans le cadre de projets non essentiels et de ses investissements. La mise en service de nouveaux avions a aussi été mise sur pause.

Airbus dans le vert au 1er trimestre

Le groupe Airbus a publié jeudi un bénéfice net de 362 millions d’euros au premier trimestre, contre une perte nette de 481 millions un an plus tôt, mais estime que «le marché demeure incertain» face à la crise sanitaire.

Si l’avionneur européen a livré 125 avions commerciaux sur le trimestre, trois de plus que l’an passé, il reste prudent dans ses perspectives: il maintient ses prévisions inchangées pour 2021, tablant notamment sur un nombre de livraisons d’avions au moins équivalent à celui de l’an passé (566 appareils) et sur un bénéfice opérationnel ajusté de deux milliards d’euros.

1000 emplois supprimés d’ici fin 2021

Côté emplois, on compte une réduction de 20% du nombre de cadres supérieurs et un taux élevé de temps partiel dans tous les secteurs de l’entreprise. La compagnie prévoit en outre la suppression de 1000 emplois d’ici fin 2021. Si SWISS envisage un redimensionnement de l’entreprise, elle a affirmé être toujours en phase d’analyse quant à la future taille de la compagnie. De nouvelles informations devraient arriver ces prochaines semaines à ce sujet, selon son communiqué.

SWISS ne prévoit pour le moment pas de véritable embellie à moyen terme. La compagnie fonctionne actuellement au quart de sa capacité de 2019. Elle a également revu à la baisse ses ambitions estivales: elle n’offrira que 50 à 55% de son ancienne capacité, alors qu’elle avait pour objectif initial d’atteindre les 65%.

(comm/lti)

Ton opinion